- PUBLICITÉ -
L’Armada laisse un point en Abitibi

Blessé vendredi

L’Armada laisse un point en Abitibi

Samedi, l’Armada a continué son voyage en Abitibi en rendant visite aux Huskies de Rouyn-Noranda. La prolongation fut nécessaire pour départager les deux formations et ce sont les Huskies qui ont eu la main heureuse pendant ces cinq minutes te temps supplémentaire.

Les ouailles de Jean-François Houle ont commencé la rencontre en force, prenant les devants 2-0 avant même la cinquième minute de jeu. Aaron Hoyles a réussi son deuxième de la saison, à 1:48, sur des passes de Nathanael Halbert et Ryan Tesink. Tesink s’est fait le complice de Frédéric Bergeron moins de trois minutes plus tard. Samuel Hodhod a également obtenu une passe. Ce but a été réussi avec un homme en plus.

Tesink, qui est revenu au jeu la veille à Val-d’Or, effectuait un retour en force en obtenant quatre points en moins de quatre périodes de jeu. Si Tesink remplit les attentes placées en lui en offensive, l’Armada sera encore plus dangereuse.

- Publicité -

Les locaux n’allaient pas regarder les joueurs de la Flotte laurentienne se construire une confortable avance sans broncher. Liam O’Brien a réduit l’écart à 5 :13. Décidemment, il ne fallait pas chercher trop longuement une place de stationnement avant d’entrer dans l’aréna puisqu’il s’en est passé des choses dans les premières minutes du match.

L’annonceur maison a pu retrouver sa salive puisque, outre une pénalité aux Huskies en milieu d’engagement, il n’y a rien eu d’autre jusqu’au milieu du deuxième tiers.

Maxime St-Cyr annulait donc l’excellent début de match des Blainvillo-Boisbriannais en créant l’égalité. Peu de temps après, Nikita Jevpalovs replaçait l’Armada en avant, à l’aide de son 14e de la saison et la complicité de Danick Martel.

Liam O’Brien, le capitaine des Huskies, a recréé l’impasse avant que les deux équipes retraitent au vestiaire. O’Brien a marqué pendant une pénalité à Olivier Picard.

En milieu de troisième période, l’avantage numérique des Huskies a une fois de plus frappé. Cette fois, c’est Mathieu Lemay qui a fait scintiller la lumière rouge, alors que Martel était au banc des pénalités. Samuel Hodhod a ramené tout le monde à la case départ à 10 :40. Marc-Olivier Roy et Frédéric Bergeron ont obtenu une mention d’aide.

O’Brien a tranché le débat en fin de prolongation, alors que Martel était chassé pour bâton élevé. Il restait 42 secondes au match quand O’Brien a déjoué Étienne Marcoux pour la troisième fois de la rencontre et ainsi procurer un gain aux Huskies.

Semaine chargée

Le mois de novembre chargé de l’Armada tire à sa fin, mais avant, les joueurs de Jean-François Houle devront disputer trois rencontres en moins de 72 heures pour la seconde fois du mois.

Vendredi, ils rendront visite aux Voltigeurs de Drummondville, qui l’ont emporté lors des deux derniers affrontements. Nul doute que la Flotte laurentienne s’en souviendra.

Samedi, ce sera le retour du Drakkar de Baie-Comeau au Centre d’excellence Sports Rousseau. Il y aura de l’électricité dans l’air, à la suite de la confrontation en séries éliminatoires de l’an dernier.

Dimanche, les Olympiques de Gatineau, la première équipe à avoir battu l’Armada en temps régulier, cette saison, seront les visiteurs à Boisbriand pour la traditionnelle partie des toutous. Cette rencontre débutera à 16 h.

En cinq week-ends de novembre, l’Armada en aura eu deux de trois matchs en trois jours, deux autres de trois parties en quatre soirs et une séquence de deux affrontements en autant de soirs.

Pendant la semaine précédant les deux matchs en autant de soirs, trois joueurs de la formation blainvillo-boisbriannais ont ajouté deux matchs à leur horaire pour affronter les Russes.

L’Armada ne sera pas en reste au cours du prochain mois, alors que, entre le 6 et le 15 décembre, Elle disputera six parties en 10 jours.

Dans le Livre de bord

Daniel Walcott n’a pas joué Val-d’Or, mais il était de retour en uniforme contre les Huskies. Christopher Clapperton s’est blessé contre les Foreurs et n’a pas joué à Rouyn-Noranda. Il rencontrait le médecin en début de semaine.  Guillaume Beaudoin a également été blessé lors de ce périple en Abitibi. Philippe Sanche, qui n’a pas joué depuis le 2 novembre, effectuera un retour au jeu ce week-end.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top