- PUBLICITÉ -
L'Armada inflige un premier revers aux Remparts

Cédric Paquette y est allé de quelques belles percées contre les Remparts. Ce tir a permis à Tommy Giroux de prendre le retour et de marquer.

L’Armada inflige un premier revers aux Remparts

Armada 4 Remparts 2

Moins de 24 heures après avoir subi un premier revers en temps régulier contre les Olympiques de Gatineau, l’Armada a joué le même tour aux Remparts de Québec, dimanche après-midi, en l’emportant par la marque de 4-2.

La troupe de Patrick Roy était jusque-là, la seule équipe invaincue de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Québec premier à marquer

Olivier Picard était au cachot quand les Remparts de Québec ont ouvert la marque. Ryan Culkin y est allé d’un lancer du poignet de la ligne bleue et la rondelle s’est frayé un chemin jusque derrière Étienne Marcoux.

La séquence de l’Armada sans accorder de but en infériorité numérique a donc été stoppée à 33 occasions. Le dernier but accordé dans ces circonstances remontait au deuxième match de la saison contre les Foreurs de Val-d’Or.

C’est en avantage numérique que les ouailles de Jean-François Houle ont répliqué. Marc-Olivier Roy a trompé la vigilance de François Brassard à l’aide d’un lancer du poignet précis de l’enclave. Philippe Sanche a obtenu une mention d’aide.

Auparavant, Xavier Ouellet a obtenu deux belles chances. Brassard l’a frustré sur la première et son tir a heurté le poteau sur la deuxième.

L’unité d’avantage numérique des Laurentiens, qui avait été de 0 en 7, la veille à Gatineau, a fini par produire, avec moins d’une minute à faire au premier tiers.

Bien placé devant le filet, Xavier Ouellet a fait dévier un tir de Samuel Carrier pour lancer l’Armada en avance. Stefan  Matteau a ajouté une passe à sa fiche.  Blainville-Boisbriand a lancé à 19 reprises en direction de Brassard contre neuf pour les Remparts.

L’Armada domine en deuxième

La deuxième période a été une fois de plus l’affaire de l’Armada, si ce n’est le petit bijou qu’a réalisé Étienne Marcoux pour frustrer Logan Shaw.

En fin de période, Tommy Giroux a effectué une magnifique passe d’une ligne bleue à l’autre pour permettre à Philippe Sanche de s’échapper. Sanche a réussi son troisième de la saison, grâce à un magnifique lancer dans la lucarne, du côté de la mitaine de Brassard.

Au chapitre des tirs au but, l’Armada a dominé les Remparts 13-4 au cours de cette période médiane.

Ça brasse en troisième

Les esprits se sont échauffés en troisième période et les Remparts ont repris du poil de la bête. Stefan Matteau a jeté les gants pour s’en prendre à Ryan Culkin, mais ce dernier a refusé l’invitation et Matteau a été chassé pour cinq minutes.

Par la suite, la foule s’est mise à huer Culkin chaque fois qu’il touchait à  la rondelle.

Pendant cette pénalité, Mikhail Grigorenko, invisible jusque-là, a remis la rondelle dans l’enclave pour Marc-Antoine Carrier, qui a fait dévier le disque dans le coin du filet.

Nick Sorensen a ensuite été chassé, ce qui a fait en sorte que les deux équipes évoluaient à quatre contre quatre quand Cédric Paquette y est allé d’une belle percée vers Brassard, qui a réalisé l’arrêt.

Tommy Giroux, qui a poursuivi sa course vers le filet, s’est emparé du retour et a fait mouche pour redonner une priorité de deux buts à l’Armada.

Avec 3:30 à faire à la troisième période, Marc-Antoine Carrier s’est retrouvé en déséquilibre quand Marc-Olivier Roy l’a plaqué par-derrière, ce qui a offert un deuxième avantage numérique de cinq minutes aux Remparts au cours du troisième tiers.

Patrick Roy a décidé de retirer son gardien à la faveur d’un sixième joueur avec un peu plus de deux minutes à jouer, mais Marcoux a continué de fermer la porte.

Samuel Carrier y va ensuite d’un dégagement en direction du filet. La rondelle a glissé lentement vers le but pour finalement se retrouver sur le poteau.

Dans le livre de bord

Samedi, l’Armada a perdu 2-1 contre les Olympiques de Gatineau. Les joueurs de Jean-François Houle se sont butés à un Michael Nishi en pleine possession de ses moyens. Nishi a réussi quelques gros arrêts en début de rencontre, entre autres, pour finalement repousser 31 des 32 rondelles dirigées vers lui. Samuel Hodhod a été le seul à le déjouer. Storm Phaneuf qui était devant le filet de l’Armada a été parfait jusqu’à mi-chemin du troisième vingt, alors qu’il a été déjoué à deux reprises. Le Noir et Blanc a connu une soirée difficile en avantage numérique en ne marquant pas en sept occasions.

C’est privé des services de Christian Marti que l’Armada a dû disputer la rencontre de dimanche après-midi. Marti s’est blessé au pouce lors du match présenté à Gatineau. Il devrait être absent pour les deux prochains mois. Robert Mackenzie a été rappelé pour le remplacer dans l’alignement.

Steve Lebel purgeait son huitième et dernier match de la saison contre les Remparts. Il sera donc de retour, vendredi prochain, alors que l’Armada rendra visite aux Phoenix de Sherbrooke.

Les joueurs de l’Armada sont rentrés aux petites heures du matin, samedi, après leur match à Gatineau. Leur autobus a eu des ennuis mécaniques, si bien qu’ils sont arrivés à Boisbriand à 3h du matin.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top