- PUBLICITÉ -
Armada Blainville-Boisbriand, victoire, Cap-Breton, LHJMQ, hockey

Mikhail Denisov a connu un après-midi de travail occupé contre les Screaming Eagles du Cap-Breton. (Photo Sylvain Charest)

L’Armada a encore une fois raison du Cap-Breton

Deux semaines après avoir visité les Screaming Eagles du Cap-Breton, c’était au tour de l’Armada d’accueillir la formation de Marc-André Dumont. Blainville-Boisbriand l’a emporté 4-1, grâce à une belle performance de Mikhail Denisov, notamment.

Il n’a cédé qu’une seule fois sur les 33 lancers en provenance des bâtons du Cap-Breton. Le gardien russe a permis au Blanc et Noir de prolonger à quatre victoires la lancée de ses coéquipiers aux dépens de l’équipe néo-écossaise.

C’est un ancien de la Flotte, Tyler Hylland, qui a évité sa formation d’être blanchie en ouvrant la marque à mi-chemin en première période. Par ailleurs, Mathias Laferrière, Kyle Havlena et Shaun Miller, tous des anciens du Blanc et Noir, ont été écartés de la feuille de pointage.

Les Screaming Eagles ont entamé une série de six matchs à l’étranger contre les équipes de la Division Ouest. Ils ont perdu les trois premiers affrontements de la séquence.

Le Blainvillois Kevin Mandolese a alloué quatre buts sur 21 lancers. L’Armada a déjoué le joueur masqué de 17 ans à quatre reprises en moins de 18 minutes. Tobie Paquette-Bisson, Alexander Katerinakis, Luke Henman et Thomas Éthier ont eu le dernier mot contre le gardien du Cap-Breton. Les deux derniers joueurs de la Flotte sont retournés à la maison avec une petite récolte de deux points.

Toutefois, en troisième période, la formation néo-écossaise a tenté de revenir avec force pour réduire l’écart de trois buts. Les Screaming Eagles ont tiré à 16 reprises sur Denisov lors du dernier tiers. Le Russe est resté infranchissable. Pendant la même période, la troupe laurentienne n’a été en mesure d’atteindre Mandolese qu’à cinq reprises.

Avec la victoire récoltée dimanche, l’Armada n’est plus qu’à dix points du plateau magique des 100 points. Le prochain gain de la Flotte laurentienne permettra à l’équipe d’égaler le record de la formation établie l’an dernier, c’est à dire 43 victoires.

C’est le Junior de Montréal qui a établi la marque de la concession. En 2010-2011, lors de la dernière année à Verdun, l’équipe avait conclu la campagne avec 46 gains.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top