- PUBLICITÉ -
L’Armada dispose du Phoenix

Aaron Hoyles a mis fin à une léthargie de 95 rencontres sans faire bouger les cordages alors qu’il a trouvé le fond du filet en fin de deuxième période.

L’Armada dispose du Phoenix

Toujours invaincue à la maison

Aaron Hoyles a marqué son premier but en 95 rencontres, en plus d’amasser trois aides, vendredi soir, pour aider l’Armada de Blainville-Boisbriand à conserver une fiche intacte au Centre d’excellence Sports Rousseau grâce à une victoire de 7 à 2 aux dépens du Phoenix de Sherbrooke.

Le vétéran défenseur était heureux d’avoir marqué, mais pour lui c’est la victoire qui importe avant tout. «Mon rôle est de m’impliquer physiquement et de m’acquitter de ma tâche en défensive; ce n’est pas mon rôle de marquer, a indiqué Hoyles. C’est sûr que c’est plaisant de le faire, mais cette séquence de match sans but ne me dérangeait pas.»

Son entraîneur Jean-François Houle ne tarissait pas d’éloges à l’endroit de son numéro 94, lors du point de presse d’après match. «Nous avons une jeune brigade défensive et c’est important que les vétérans comme Hoyles s’impliquent de cette façon, a mentionné Houle. C’est un leader pour nous et il montre vraiment le chemin à suivre.»

Le club des multipoints

Hoyles n’est pas le seul joueur à avoir connu un fort match, alors que Nikita Jevpalovs a marqué deux buts et récolté une passe, Danick Martel a fait scintiller la lumière rouge en deux occasions et Philippe Sanche a récolté trois passes.

Christopher Clapperton, qui effectuait un retour au jeu, après avoir raté deux rencontres, a marqué un filet et a été crédité d’une mention d’aide.

Un début explosif

Martel a marqué dès la 44e seconde, alors que Jevpalovs a enfilé l’aiguille lors d’une double supériorité numérique, 90 secondes plus tard.

Après cinq minutes de jeu, l’Armada avait déjà dirigé sept rondelles sur Gabriel Parent, alors que Guillaume Decelles patientait toujours pour voir de l’action.

C’est d’ailleurs lui qui est à l’origine du premier tir du Phoenix. Decelles a effectué une sortie pour remettre la rondelle à ses coéquipiers, mais il a connu des ennuis et a créé un revirement qui a mené au premier tir des Sherbrookois.

Les dix dernières minutes du premier vingt ont été tout à l’avantage de l’équipe estrienne, alors qu’ils ont obtenu sept lancers contre Decelles et n’en ont accordé aucun au Noir et Blanc. Le Blainvillois Daniel Audette a réduit l’écart de moitié avant la fin de l’engagement.

«Nous avons très bien entrepris le match, a souligné Houle, mais nous n’étions pas contents de la fin de la première période et nous l’avons laissé savoir aux gars pendant l’entracte. Ils ont bien répondu pour contrôler le reste de la rencontre.»

En deuxième, Clapperton a salué son retour en touchant la cible et Samuel Hodhod a fait de même, mais celui-ci en avantage numérique. Jean-François Plante a  réduit l’écart de moitié à son tour, en déjouant Decelles en infériorité numérique.

L’Armada a repris son avance de trois buts quand Hoyles a pris le retour de Frédéric Bergeron pour mettre fin à sa disette de 95 matchs sans compter.

Au troisième tiers, Jevpalovs et Martel ont complété le pointage. Le premier avec un homme en plus et le second avec un homme en moins.

Des baptêmes

Joseph Strong et Tyler Brown ont été laissé de côté par l’entraîneur, pour cette rencontre. L’Armada a rappelé Collin MacSween, Yvan-Gabriel Mongo et Charlie Roy pour cette rencontre.

Pour Roy, un défenseur de Blainville, il s’agissait d’un premier match dans la LHJMQ. «J’étais un peu nerveux, au début de la rencontre, mais je crois m’en être bien sorti. J’ai bien aimé l’expérience.»

Pour Mongo, il s’agissait de son deuxième match avec le Noir et Blanc, lui qui avait été rappelé la semaine dernière, pour la rencontre à Gatineau.

«J’étais nerveux, à Gatineau, durant la journée, mais quand j’ai sauté sur la glace, je me sentais à l’aise parce que je connaissait l’environnement étant donné que j’avais souvent joué à cette aréna, a indiqué le Gatinois. Ce soir, je savais à quoi m’attendre et je crois avoir livré une bonne performance. »

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top