- PUBLICITÉ -
Sc 17 11 24 3232

Grâce à une soirée de deux buts et une passe, Alex Barré-Boulet a prolongé à 15 sa séquence de matchs avec au moins un point. (Photo Sylvain Charest)

L’Armada débloque en deuxième et l’emporte

Tirant de l’arrière 2-0 après une période, l’Armada a enfilé quatre buts en deuxième pour voguer vers une victoire de 5-3, vendredi, aux dépens du Drakkar de Baie-Comeau.

Grâce à une soirée de deux buts et une passe, Alex Barré-Boulet a prolongé à 15 sa séquence de matchs avec au moins un point. Il détient la séquence active la plus longue et il rejoignait Drake Batherson des Screaming Eagles du Cap Breton, qui a réussi pareille série plus tôt cette saison.

Domination, mais pas de but

Bien que l’Armada ait dominé les vingt premières minutes au chapitre des lancers, avec 18 contre 7, et également en temps de possession de rondelles, c’est le Drakkar qui est rentré au vestiaire avec une avance de 2-0.

Le premier but de la rencontre avait une belle saveur locale pour deux jeunes joueurs de 16 ans. Le Boisbriannais Christopher Merisier-Ortiz, 7e choix au total lors de l’encan 2017, a reçu une belle passe de l’Eustachois Nathan Légaré, 6e choix au dernier repêchage, avant de déjouer Émile Samson à l’aide d’un tir des poignets précis à la droite de celui-ci. C’était le premier but en carrière pour Merisier-Ortiz dans la LHJMQ.

«C’est vraiment une belle sensation de briser la glace devant ma famille et mes amis, a-t-il lancé après la rencontre. Il y avait aussi beaucoup de monde pour Légaré. Nous prenons confiance depuis le début de la saison et nous obtenons plus de temps de jeu.»

Cinq minutes plus tard, D’Artagnan Joly s’est blotti derrière Ryan Da Silva et a accepté une longue passe de Yan Aucoin pour s’échapper devant Samson, qui a réalisé le premier arrêt, mais la rondelle s’est retrouvée dans les airs avant de retomber sur la patinoire et bondir comme un kangourou pour traverser tranquillement la ligne rouge.

Joël Bouchard a alors décidé de sortir le crochet et de retirer Samson du match à la faveur de Francis Leclerc. La stratégie avait fonctionné plus tôt cette semaine, contre les Remparts de Québec. Samson était venu prendre la place de Leclerc alors que le pointage était de 4-3.

«Ce n’est rien contre Samson parce que, sur le deuxième, c’est un mauvais bond, mais je voulais changer le tempo du match, a lancé l’entraîneur. On jouait bien, mais on ne parvenait pas à marquer.»

Quatre buts en deuxième de l’Armada

Incapable de trouver le fond du filet au premier tiers, la Flotte laurentienne n’a pas mis de temps en deuxième pour déjouer Antoine Samuel, intraitable jusque là.

Pascal Corbeil s’est emparé d’un disque à la ligne bleue et son tir des poignets n’a donné aucune chance au gardien du Drakkar. Un peu plus de cinq minutes plus tard, l’Armada était en avantage numérique depuis dix secondes quand Alex Barré-Boulet a ramené tout le monde à la case départ.

Les visiteurs ont également profité d’un premier jeu de puissance pour reprendre les devants, grâce au deuxième but de la rencontre de Joly, qui a eu tout le temps voulu pour placer le disque dans le haut du filet.

Les locaux ont à nouveau nivelé le pointage 67 secondes plus tard, grâce au premier but en carrière de Mathieu Boissonneault dans le circuit Courteau.

Quelques instants après, Barré-Boulet lançait les Blainvillo-Boisbriannais en avance pour la première fois du match et ils ont conservé cette mince avance jusqu’au but de Thomas Éthier dans un filet désert.

L’Armada rendra visite à l’Océanic de Rimouski, dimanche, et recevra les Islanders de Charlottetown, vendredi.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top