- PUBLICITÉ -
L'Armada continue sur sa lancée contre l'Océanic

Le 19e but de la saison de Tommy Giroux a été celui de la victoire.

L’Armada continue sur sa lancée contre l’Océanic

Armada 4 Océanic 2

(Un texte de Pierre-Luc Chenel) - L'Armada de Blanville-Boisbriand a poursuivi sa séquence victorieuse grâce à un gain de 4 à 2 contre l'Océanic de Rimouski, samedi soir, devant une salle comble, au Centre d'excellence Sports Rousseau de Boisbriand. Ce gain est le cinquième consécutif de l'équipe, qui avait pourtant donné les deux premiers buts du match à Rimouski.

« Nous sommes très fiers de l’effort des joueurs et ils ont démontré du caractère. Ils n’ont jamais baissé les bras, a analysé l’entraîneur-chef Jean-François Houle. Nos défenseurs ont bien joué et ils n’ont pas donné beaucoup de chances de marquer. Ils ont gardé l’adversaire à l’extérieur de la zone payante.»

Tommy Giroux a marqué le but de la victoire avec 4:56 à jouer en troisième période, alors qu’il a profité d’une bévue en défensive de Jérôme Gauthier-Leduc. Quelques secondes plus tard, Jess Tanguy a inscrit le but d’assurance avec un tir du revers.

« Nous n’avons pas abandonné. Il faut préparer les séries éliminatoires, de dire l’auteur du but gagnant. Nous sommes une équipe qui travaille. C’est notre marque de commerce. »

Deux buts pour Rimouski

L’équipe de Jean-François Houle a bourdonné dans la zone de l’Océanic lors de la première minute de la rencontre, mais c’est l’équipe rimouskoise qui a ouvert la marque. S’amenant hors l’aile, Petr Straka a battu le gardien Étienne Marcoux d’un tir du poignet du côté de la mitaine. Il s’agissait d’un retour au jeu pour Marcoux, qui avait cédé sa place à Storm Phaneuf, vendredi soir, contre les Huskies de Rouyn-Noranda.

Moins de quatre minutes plus tard, Christopher Clapperton est passé proche de niveler la marque, mais la rondelle a refusé de traverser la ligne rouge avant que le gardien de l’Océanic, Carl Hozjan, mette sa mitaine sur le disque.

Avant la fin du premier vingt, l’Océanic a doublé son avance par l’entremise de Jérôme Gauthier-Leduc, qui a déjoué le cerbère de l’Armada d’un tir du poignet inoffensif.

Bien que l’Armada ait concédé deux buts, Jean-François Houle voyait que son équipe se débrouillait bien. «Nous avons quand même joué une bonne première période, de commenter le pilote. On ne jouait pas mal. Étienne Marcoux est demeuré concentré devant le filet.»

Retour de l’Armada

Tirant de l’arrière par deux buts lors de la deuxième période, l’Armada a réduit l’écart à la 12e minute. Marc-Olivier Roy a accepté une passe de Christopher Clapperton avant de glisser la rondelle derrière Carl Hozjan. Avec ce but, Roy a obtenu un point dans un sixième match de suite.

L’Armada a continué sa remontée en début de troisième période. Xavier Ouellet a inscrit son 21e de la saison, remettant le match à la case départ.

Difficile en première

Malgré la bonne séquence de l’équipe, l’Armada a dû jouer du hockey de rattrapage dans trois de ses six dernières parties, dès la première période. Jean-François Houle estime que son équipe n’a pas mal joué lors de la période initiale de ces rencontres. «Je crois que les autres équipes ont surtout été plus opportunistes en première période. Les joueurs demeurent tout de même calmes et croient au système de jeu, a-t-il mentionné. Il faut vivre des expériences différentes au cours d’une saison, comme tirer de l’arrière ou de jouer avec un pointage égal.»

Dans le Journal de bord

Les deux équipes ont été disciplinées. Le premier avantage numérique a eu lieu à la 17e minute de la troisième période.

L’Armada a obtenu 31 tirs contre 29 pour l’Océanic.

Félix Plouffe, Cole Hawes Matt Provost et Nikita Kolesnikovs n’ont pas participé à la rencontre pour l’Armada. Du côté de l’Océanic, Casey Babineau, Ryan MacKinnon et Jean-François Plante étaient absents.

Il ne reste que trois parties au calendrier régulier de l’Armada. Blainville-Boisbriand visitera les Olympiques de Gatineau mercredi prochain.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top