- PUBLICITÉ -

L’Armada comble ses partisans à son match inaugural

Malgré un lent départ, l’Armada de Blainville-Boisbriand est venue à bout des dangereux Olympiques de Gatineau, vendredi soir, en remportant leur premier match de la saison par la marque de 2 à 1.

Après une cérémonie d’ouverture qui a fait le bonheur des 1267 partisans présents et qui a instauré une ambiance de fête au Centre d’excellence sports Rousseau, le match a commencé rondement pour la troupe de Bruce Richardson, qui était souvent embouteillée dans son territoire. Les Isaac Belliveau, Antonin Verreault et Kieran Craig ont fait la vie dure aux locaux d’entrée de jeu. Toutefois, l’Armada a pu compter sur l’efficacité de son gardien Charles-Édouard Gravel qui a repoussé avec brio toutes les menaces de l’adversaire. Aucun but de part et d’autre n’a été marqué en première période.

« Règle générale, je ne m’attarde pas trop à l’effectif de l’équipe adverse. Peu importe l’adversaire, il faut arriver avec confiance et c’est comme ça qu’on a réussi à avoir du succès », a expliqué Gravel après la partie.

« Charles-Édouard est notre gardien du présent et celui du futur. C’est un bon gardien, il a du caractère. Dans des moments comme en première période où c’est plus difficile, on a besoin d’un gardien pour nous garder dans le match. C’est ça qu’il a fait, ça nous a donné confiance et on a pu prendre notre envol », a souligné l’entraîneur-chef Bruce Richardson.

À la reprise des hostilités, les Olympiques n’ont pas perdu de temps pour prendre les devants. 52 secondes après le début du deuxième vingt, l’attaquant Kieran Craig a trouvé le fond du filet avec une belle manœuvre en frappant la rondelle au vol. L’ambiance était à son comble et les esprits se sont échauffés quelque peu en première moitié de période et le défenseur Miguël Tourigny en a payé le prix. D’abord en écopant d’une pénalité pour s’être engagé dans une empoignade après le sifflet. Puis, en se blessant à la jambe en étant rentré en collision avec le poteau du but de son gardien à la suite d’une glissade en rempli défensif. Toutefois, cette blessure n’a en rien affecté le défenseur, qui revient tout juste du camp des Ducks d’Anaheim dans la Ligue nationale de hockey (LNH), qui a participé au premier but des siens. L’attaquant Oleksiy Myklukha a trouvé le fond du filet après un bel échange et a permis à l’Armada de s’inscrire au pointage. Puis, en fin de période, alors que Belliveau était au banc des punitions pour avoir retardé le match, c’est l’autre européen, Anri Ravinskis, qui a donné l’avance aux locaux avec un tir précis dès la mise au jeu.

L’Armada n’a plus jamais regardé derrière et a réussi à protéger son avance. Blainville-Boisbriand a donc mérité sa première victoire cette saison.

« On a fait des ajustements entre les deux premières périodes. On a bien bâti notre match au fur et à mesure. Plus le match progressait, plus on s’améliorait. Ce n’était pas parfait, mais ce n’est pas un sport parfait, et on a trouvé un moyen de gagner », s’est réjoui Richardson en point de presse.

Le seul incident qui est venu assombrir cette soirée festive est la mise en échec par derrière assenée par Craig au défenseur Alexandre Joncas, de l’Armada, qui a dû quitter le match en milieu de troisième période. Aux dernières nouvelles, Joncas n’aurait subi aucune blessure sérieuse.

Les deux équipes ont rendez-vous demain, au nouveau Centre Slush Puppie de Gatineau.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top