- PUBLICITÉ -
Sc 2018 03 09 6955

Mikhail Denisov n'a pas mal paru contre des Tigres affamés. (Crédit photo: Sylvain Charest)

L’Armada atteint difficilement le plateau des 100 points

C’était un périple de deux rencontres à l’étranger qui attendait Blainville-Boisbriand. La troupe laurentienne commençait son petit séjour à l’étranger en visitant l’équipe de l’heure dans la LHJMQ, les Tigres de Victoriaville.

La formation de Louis Robitaille a poursuivi son festival offensif contre la Flotte. Les Tigres ont inscrit sept buts pour une sixième rencontre de suite, l’emportant ainsi 7-1. La dernière fois que l’équipe laurentienne avait concédé sept buts ou plus à un de ses adversaires, il fallait remonter au 28 décembre 2016 alors que Shawinigan avait marqué neuf fois.

Il s’agissait également d’une rencontre au sommet entre les deux meilleurs pointeurs du circuit Courteau entre Vitalii Abramov, des Tigres, et Alex Barré-Boulet. L’attaquant de l’Armada a été blanchi tandis qu’Abramov saisissait l’occasion pour combler une partie de son retard en enfilant l’aiguille à deux reprises dans la victoire des siens. Le hockeyeur russe a récolté 38 points lors de ses 13 derniers matchs.

Justin Paré, Ivan Kosorenkov, Félix Lauzon, Vincent Lanoue et Simon Lafrance ont tour à tour eu raison de Mikhail Denisov. Le gardien de 19 ans a été laissé presque à lui seul, par une formation fatiguée, en étant confronté à 34 lancers dimanche après-midi.

La pression en échec avant exercé par Victoriaville a rendu les sorties de territoire de la Flotte difficiles. L’absence des défenseurs Pascal Corbeil et d’Antoine Crête-Belzile s’est fait ressentir. Joël Bouchard a préféré d’évoluer à cinq arrières.

Ryan DaSilva a été le seul à tromper la vigilance d’Étienne Montpetit. Ce dernier a eu un après-midi de travail bien tranquille en faisant face à 17 lancers.

Gagner six mois plus tard

Le défenseur de l’Armada a poursuivi sur sa séquence en récoltant un but dans un deuxième match de suite. Il s’agissait de son deuxième de la rencontre, lui qui avait marqué le premier filet de la rencontre cinq mois et demi plus tôt.

La Flotte l’a emporté 3-1, permettant de fracasser le plateau des 100 points cette saison. De plus, cette 47e victoire au cours de la campagne actuelle constitue un record de concession.

Le pointage final aurait pu être différent. Après une bonne période médiane, les joueurs de la troupe laurentienne ont eu de la difficulté à connaître un bon dernier tiers. Les Olympiques étaient en retard et ils ont embouteillé avec brio l’Armada durant une bonne partie de la troisième période.

Au dernier tiers, Alexandre Landreville a réduit l’écart en avantage numérique pour les Olympiques en déviant le tir de Dawson Theede avec trois minutes à écouler. Une minute plus tard, Jeffrey Durocher croyait avoir créé l’égalité. Les officiels ont jugé que l’attaquant des Olympiques a poussé la rondelle volontairement avec son patin derrière le gardien Gabriel Waked.

Joël Bouchard a décidé de jouer avec un effectif B en habillant seulement 16 hockeyeurs dont dix attaquants et six défenseurs. Alexandre Alain, Aleksi Anttalainen, Alex Barré-Boulet, Drake Batherson, Jan Hladonik, Michael Kemp et Joël Teasdale étaient tous laissés de côté pour cet affrontement.

Thomas Éthier complétait la marque dans un filet désert.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Metro Rosemere
- PUBLICITÉ -
Top