- PUBLICITÉ -
La troisième à l’Armada

Philippe Sanche a été le premier à tromper la vigilance d’Alex Dubeau

La troisième à l’Armada

L’Armada de Blainville Boisbriand s’est momentanément donnée une avance d’un match dans la série l’opposant aux Wildcats de Moncton, l’emportant par la marque de 4-1, lundi soir au Moncton Coliseum.

Les hommes de Jean-François Houle ont pris les choses en mains dès le premier tiers, inscrivant 15 lancers contre 3 (un total de 35-18 pour le match), mais le gardien Alex Dubeau (1ère étoile du match) s’est dressé telle une muraille, de sorte que les deux équipes retraitaient au vestiaire en laissant la feuille de pointage immaculée, si ce n’est pour une pénalité décernée à Nathanaël Halbert.

La deuxième période donnait lieu à un échange davantage équilibré au chapitre des tirs au but (7 contre 9 en faveur de Moncton), et c’est à 7 :15 que l’Armada parvenait à percer l’énigme Dubeau, grâce à Philippe Sanche qui complétait une stratégie amorcée par Dominic Talbot-Tassi et Marc-Olivier Roy.

La marque est restée identique jusqu’à 12 :53, en troisième période, alors que les Wildcats s’inscrivaient à leur tour au pointage, un but de Vladimir Tkachev, celui-là même qui avait permis à son équipe de niveler les chances dans la série, vendredi soir à Boisbriand, en déjouant Étienne Marcoux en prolongation.

La résistance des Wildcats s’est maintenue jusqu’à la toute fin de l’engagement, quand Danick Martel inscrivait ce qui serait le but de la victoire, à 18 :31, sur des passes de Frédéric Bergeron et Ryan Tesink. Quelque 44 secondes plus tard, Nikita Jevpalovs enfonçait le clou, sur une passe de Talbot-Tassi, alors que l’équipe-hôtesse avait retiré son gardien à la faveur d’un sixième attaquant. Un autre but serait marqué à 15 secondes de la fin du match, celui de Ryan Tesink, sur des passes de Martel et Bergeron.

Bien qu’on ne l’ait testé qu’à 18 reprises, le gardien de l’Armada, Étienne Marcoux, n’en a pas moins hérité de la troisième étoile du match, alors que Danick Martel complétait le podium.

L’Armada a donc pris les devant 2-1, dans cette série, et tentera de poursuivre sur cette lancée ce soir (25 mars), toujours à Moncton, là où sera également présenté le cinquième match, jeudi soir. Si la série devait se prolonger, tout ce beau monde se retrouverait au Centre d’excellence Sports Rousseau de Boisbriand, le dimanche 30 mars à 16 h. C’est là qu’on disputerait également un éventuel septième match, le lundi 31 mars à 19 h.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top