- PUBLICITÉ -
Jouer contre l’équipe de son patelin

Élie Bérubé, originaire de Cabano, affrontera l'équipe de son patelin au deuxième tour des séries éliminatoires.

Jouer contre l’équipe de son patelin

Bérubé, Paquette et Clapperton

La série qui opposera l’Armada à l’Océanic de Rimouski aura un sens particulier pour Élie Bérubé, Cédric Paquette et Christopher Clapperton, trois joueurs qui ont grandi en suivant les exploits de Vincent Lecavalier et Sidney Crosby.

«J’ai connu l’Océanic à cause de Crosby avant de savoir quoi que ce soit sur la LHJMQ, a mentionné Clapperton. Disons que la motivation ne sera pas difficile à trouver : déjà que nous sommes en séries éliminatoires, je vais pouvoir jouer devant mes amis et ma famille.»

Le numéro 57 de l’Armada a commencé à jouer au hockey hockey à Cap d’Espoir, en Gaspésie, avant de déménager à Mont-Joli, tout près de Rimouski, pour évoluer au niveau pee wee AA.

Le jeune défenseur Élie Bérubé a déjà joué deux matchs contre l’équipe de son coin de pays depuis qu’il a joint les rangs de l’Armada. Originaire de Cabano, Bérubé est allé quelques fois avec sa famille pour voir les matchs de l’Océanic.

«Je veux leur montrer qu’ils ont fait une erreur en ne me repêchant pas, a-t-il mentionné. C’est sûr que ça sera spécial, mais je ne serai pas plus nerveux que d’habitude. C’est juste que je vais connaître plus de gens dans les gradins.»

Pour Cédric Paquette, natif de Rivière-au-Renard, un arrondissement de Gaspé, ce sera spécial de jouer contre l’équipe qu’il idolâtrait quand il était plus jeune.

«Je suis excité, c’est sûr, mais ça ne pouvait pas mieux tomber pour moi, a souligné Paquette. Je connais de bons moments et je vais pouvoir jouer devant les gens de mon entourage. Je me sens à l’aise contre l’Océanic. Je n’ai peut-être pas obtenu beaucoup de points contre eux, mais j’ai connu de bons matchs. J’ai hâte que ça commence.»

Paquette n’a pas fait scintiller la lumière rouge contre l’Océanic et il a récolté deux passes.

Le premier match de la série sera présenté vendredi, au Centre d’excellence Sport Rousseau de Boisbriand, à compter de 19 h 30.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top