- PUBLICITÉ -
Journal Nord Info et La Voix des Mille-Îles

«Il faudra les attraper pour pouvoir les frapper» — Mario Durocher, entraîneur des Foreurs

Armada-Foreurs

Mario Durocher, l’entraîneur des Foreurs, s’attend à voir de la vitesse et un excellent jeu défensif du côté de l’Armada.

«Oui, on est gros et on préconise du jeu robuste, mais il faudra les attraper pour pouvoir les frapper, a-t-il mentionné lors d’un entretien téléphonique. Les joueurs de l’Armada sont très rapides et il faudra trouver un moyen de les ralentir. Tout au long de la saison et des séries, l’Armada a démontré qu’elle jouait bien en zone défensive. Il faudra faire preuve d’imagination.»

Le pilote des Foreurs s’attend également à ce que les unités spéciales jouent un rôle important dans cette série: «Les deux équipes ont de bonnes offensives et peuvent produire en avantage numérique. Ça pourrait s’avérer la clé pour passer à la ronde suivante.»

Au cours du premier tour éliminatoire, les deux équipes en présence ont maintenu sensiblement le même pourcentage de réussite, tant en avantage numérique qu’en désavantage numérique.

Avec un homme en plus, l’Armada se classe au 5e rang, tandis que les Foreurs pointent au 6e échelon. Lorsque les deux formations doivent se défendre avec un joueur en moins, Blainville-Boisbriand vient également en 5e place, alors que Val-d’Or occupe le 7e rang.

Les Foreurs ont causé une certaine surprise, lors de la première ronde des séries éliminatoires, en éliminant le Rocket de l’Île-du-Prince-Édouard en six rencontres, alors que le Rocket avait terminé la saison plus haut au classement général.

«Les gars étaient engagés et notre jeu physique nous a permis d’accéder au deuxième tour. Nos joueurs devront continuer de s’engager de la sorte pour espérer vaincre l’Armada», a-t-il poursuivi.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top