- PUBLICITÉ -
«Il fallait sortir le fouet» -Jean-François Houle

Samuel Hodhod était bien heureux de faire scintiler la lumière rouge.

«Il fallait sortir le fouet» -Jean-François Houle

Week-end parfait pour l’Armada

L’Armada de Blainville-Boisbriand détenait une avance de 3 à 1, dimanche, quand l’entraînemeur Jean-François Houle en a eu assez et a demandé un temps d’arrêt. Ses hommes ont répondu en marquant trois buts sans réplique pour vaincre les Cataractes de Shawinigan par la marque de 6 à 1.

La deuxième période a été passablement ennuyante et le début de la troisième période était tout à l’avantage des Cataractes de Shawinigan, qui sont venus bien prêts de réduire l’écart à un but, mais Guillaume Decelles a plongé sur sa gauche pour gober la rondelle à l’aide de sa mitaine et priver Patrik Koys d’un but.

C’est à ce moment que Houle en a eu assez et a demandé un temps d’arrêt pour sermonner ses ouailles.

«Nous ne sommes pas sortis comme nous le voulions, tant au début du match qu’en début de troisième période, a déclaré l’entraîneur après la rencontre. Un moment donné, un entraîneur doit arrêter d’être beau et fin  et sortir le fouet. Les gars ne mettaient pas l’effort et étaient indisciplinés.»

De mauvaises sorties des gardiens

Trois des quatre premiers buts sont reliés à de mauvaises sorties des gardiens de buts. Félix-Antoine Bergeron a profité d’un cadeau de Decelles pour ouvrir la marque en infériorité numérique.

Christian Marti a déjoué Marvin Cüpper, quatre minutes plus tard, à l’aide d’un superbe tir du poignet. Il a profité de l’échec avant de Danick Martel et Pier-Olivier Grandmaison pour égaler la marque.

Christopher Clapperton a ensuite intercepté une rondelle derrière le filet pour revenir devant et faire bouger les cordages. Le Gaspésien réussissait ainsi son 31e de la campagne.

En deuxième période, l’unique but a été l’affaire de Nikita Jevpalovs qui n’a eu qu’à mettre la rondelle dans le filet après que Martel ait soutiré la rondelle à Cüpper derrière son filet.

Hodhod se lève

Après la harangue de Houle, Samuel Hodhod a pris les choses en mains pour marquer deux buts de toute beauté. Si les deux premières périodes ne valaient pas le déplacement, les deux buts du numéro 7 valaient le billet d’entrée.

Entre les deux buts de Hodhod, Tommy Giroux s’est emparé d’une rondelle libre derrière un attroupement. Il a contourné le troupeau pour envoyer le disque dans un filet pratiquement désert.

Comme son entraîneur, Hodhod était content des deux points récoltés, mais il est conscient qu’il faudra fournir un meilleur effort dans les séries éliminatoires.

«Il n’y a aucune excuse, a indiqué Hodhod. Qu’on ait joué quatre matchs en six soirs ou qu’on affronte une équipe en bas du classement, ce sont toutes des situations qu’on va vivre en séries éliminatoires et il va falloir fournir un meilleur effort.»

Gain à Victoriaville

Deux jours plus tôt, l’Armada a savouré une victoire de 3-2 contre les Tigres de Victoriaville sur leur patinoire. Étienne Marcoux a stoppé 33 des 35 rondelles dirigées vers lui tandis que Danick Martel, Christopher Clapperton et Marc-Olivier Roy ont fait scintiller la lumière rouge.

Le Drakkar sera en ville

Jeudi, le Drakkar de Baie-Comeau sera au Centre d’excellence Sports Rousseau pour une rencontre au sommet. Le Drakkar comme l’Armada est impliqué dans une course pour terminer la saison en tête de sa division.

Baie-Comeau compte 83 points en 60 rencontres tandis que l’Océanic de Rimouski possède une mince avance d’un point avec le même nombre de matchs de joués.

Blainville-Boisbriand est bien installé au sommet de la division Telus Ouest grâce à une récolte de 78 points, soit six de plus que les Huskies e Rouyn-Noranda. Les deux équipes ont encore neuf parties à disputer.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top