- PUBLICITÉ -
Grandmaison et Bédard apportent de la profondeur

Pier-Olivier Grandmaison terminera la saison dans l’uniforme de l’Armada.

Grandmaison et Bédard apportent de la profondeur

Deux nouvelles recrues avec l’Armada

Depuis la période des Fêtes, Pier-Olivier Grandmaison et David Bédard ont rejoint les rangs de l’Armada en tant que membres à part entière de l’équipe.

«Nous avions deux joueurs de 19 ans (Samuel Aquin et Félix Plouffe) qui voulaient avoir la chance de jouer plus souvent et avoir un rôle différent avec une autre équipe, a indiqué Jean-François Houle. Nous sommes une ligue de développement et il faut aider le plus possible les jeunes.»

Aquin et Plouffe n’avaient pas joué beaucoup cette saison avec l’Armada, puisqu’ils revenaient tous les deux d’une longue absence, après une intervention chirurgicale à un genou.

Aquin a pris la route de Shawinigan tandis que Plouffe s’est retrouvé à Chicoutimi. Pour les remplacer dans l’alignement, l’état-major a rappelé deux joueurs qui avaient été retranchés lors du camp d’entraînement.

Si Grandmaison avait disputé sept rencontres en début de saison en raison des blessures, Bédard a vécu son baptême au mois de décembre. «Ce sont deux joueurs qui cadraient dans nos plans, a mentionné Houle. On leur a demandé de travailler sur certains aspects dans le junior AAA et c’est ce qu’ils ont fait.»

Grandmaison à La Tuque

Grandmaison, originaire de la Mauricie, s’est retrouvé avec les Loups de La Tuque où, en 26 matchs, il a marqué 13 buts et amassé 22 passes. «Ce fut difficile quand j’ai appris que j’étais coupé, puisque j’avais travaillé très fort cet été pour percer l’alignement, de dire l’attaquant de 18 ans. Je n’ai pas abandonné et j’ai continué à travailler. Je dois avouer que La Tuque était un endroit tout désigné pour continuer mon développement.»

En fin de saison, l’année dernière, Grandmaison avait disputé quelques matchs avec Blainville-Boisbriand et la crainte pour l’Armada de le perdre par le ballottage a fait en sorte que Houle lui a fait une place dans l’alignement. «C’est un joueur qui a un bon flair offensif et qui possède un bon lancer, a mentionné l’entraîneur. Il a amélioré son jeu défensif comme on le lui avait demandé et il devra continuer de le faire.»

Une surprise pour Bédard

David Bédard pensait venir disputer quelques matchs en raison des absences de Xavier Ouellet et Christian Marti, partis au Championnat du monde junior, de Julien Bahl, parti au Défi mondial des moins de 17 ans, et d’Élie Bérubé, blessé à une cheville, mais il a eu la surprise d’apprendre qu’il demeurait avec la formation jusqu’à la fin de la saison.

«Il n’était pas question de se faire prendre comme l’an dernier, a expliqué Houle. Les attaquants Olivier Hinse et Dylan Anderson avaient joué presque tout le dernier mois à la défense. On a appris de cette situation.»

Il est difficile de rappeler un joueur en fin de saison, puisque son équipe peut se trouver dans le dernier droit ou en pleines séries éliminatoires.

«Je suis vraiment content, a lancé Bédard. C’est un bel environnement pour jouer au hockey et je sens que j’ai la confiance des entraîneurs. Je dois me concentrer à bien jouer défensivement.»

«On a repêché Bédard parce que Joël (Bouchard) et les recruteurs de l’équipe l’avaient souvent vu jouer dans le midget AAA puisqu’il évoluait avec Bahl, a déclaré Houle. C’était un des meilleurs joueurs de 16 ans de la Ligue midget AAA et il était capitaine de son équipe. C’est un bon leader.»

À Saint-Hyacinthe, Bédard a marqué 3 buts et amassé 12 passes, en 35 parties.

La grève étudiante dérange

La grève étudiante du printemps dernier empêche par contre Bédard de s’entraîner avec ses nouveaux coéquipiers depuis le retour en classe. C’est que la session de l’automne doit se compléter dans les premières semaines de 2013 et, comme il a entrepris la session à Saint-Hyacinthe, il devra la compléter sur la Rive-Sud avant d’en entamer une nouvelle à Sainte-Thérèse.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Mariage 3k
- PUBLICITÉ -
Top