- PUBLICITÉ -
Giroux marque trois fois dans un gain de 5 à 2

Tommy Giroux a fait mouche trois fois dans ce gain de l'Armada.

Giroux marque trois fois dans un gain de 5 à 2

L’Armada de Blainville-Boisbriand a égalé sa plus longue séquence de victoires enregistrées la saison dernière, en remportant un septième match d’affilée, dimanche,  au compte de 5 à 2, aux dépens des Olympiques de Gatineau.

Point de presse de Jean-François Houle et entrevues avec Tommy Giroux et Samuel Carrier

Faits saillants de la rencontre en vidéo

Comme vendredi, les hommes de Jean-François Houle ont complètement dominé les Olympiques de Gatineau au chapitre des lancers (13-1), mais après 20 minutes de jeu, c’était seulement 1-0 pour les Blainvillo-Boisbriannais.

Nikita Jevpalovs a été jumelé à Marc-Olivier Roy et Cédric Paquette au début de la rencontre, Ce trio a fait des flammèches dès sa première présence sur la patinoire, mais Éric Brassard a résisté aux assauts de l’Armada.

À environ 7 minutes, le juge de but pensait bien que Roy avait ouvert la marque en avantage numérique. Il a allumé la lumière rouge, mais la rondelle a heurté le poteau et la reprise vidéo a donné raison à l’arbitre, qui n’avait pas accordé de but sur le jeu.

Il restait une minute 24 secondes à faire au premier vingt quand Stefan Matteau a lancé les siens en avant, à l’aide d’un foudroyant tir du poignet. Julien Bahl et Philippe Sanche ont été ses complices.

Si le premier engagement n’a pas été très intense, la période médiane a offert du jeu très excitant.

Une deuxième plus intense

Les Olympiques ont pu bénéficier d’une double supériorité numérique et ont eu quelques occasions de marquer, mais la rondelle ne s’est jamais rendue au filet.

Samuel Carrier a eu une chance en or de doubler l’avance de l’Armada, mais un défenseur s’est lancé devant lui pour bloquer son tir. Les Olympiques ont contre-attaqué et Rock Régimbald a dirigé un tir parfait dans la lucarne, à la gauche de Phaneuf. Il n’y avait que 4 minutes 23 secondes d’écoulées.

Peu de temps après, Phaneuf a tentéd’éviter une échappée de Gabriel Bourret; il a foncé vers la ligne bleue et harponné le disque. Résultat: il a ét puni pour avoir fait trébucher, mais sans dommage.

Pendant cette pénalité, Xavier Ouellet est entré lourdement en contact avec la rampe et a retraité au vestiaire de peine et de misère. Il est tout de même revenu et a tenté du mieux qu’il pouvait d’aider ses coéquipiers.

Gabriel Bourret a été chassé pour rudesse à 8:51 et, neuf secondes plus tard, Christopher Clapperton a fait une magnifique passe, sans regarder, qui a traversé la patinoire jusqu’à  Philippe Sanche qui y est allé d’un tir sur réception pour faire scintiller la lumière rouge.

Jean-François Houle a perdu un autre homme au combat avec un peu plus de six minutes à jouer. Bourret, encore lui, a octroyé une mise en échec par derrière à Jevpalovs, qui est demeuré sur la glace.

Une mêlée a éclaté et Aaron Hoyles a été chassé pour rudesse, en plus d’écoper dix minutes pour mauvaise conduite. Bourret a obtenu une pénalité majeure et une extrême inconduite de partie. Adam Chapman a été puni pour deux minutes, pour rudesse.

Le noir et blanc n’a pas été en mesure d’ajouter à son avance et la deuxième période s’est conclue avec un pointage de 2 à 1. L’Armada dominait 22 à 6 au chapitre des tirs au but.

Giroux s’éclate en troisième

La formation des Basses-Laurentides a appliqué de la pression tôt au début du troisième tiers afin d’accentuer son avance et c’est Tommy Giroux qui a réussi le troisième de l’Armada.

Giroux a vu le retour du lancer de Philippe Sanche arriver sur son bâton et il a battu Brassard, qui était allongé sur la glace. Samuel Carrier a récolté l’autre mention d’aide.

Les Olympiques ont répliqué cinq minutes plus tard, quand Mikael Langlois a déjoué Phaneuf.

Une minute plus tard, Giroux redonnait une priorité de deux buts à son équipe en faisant bouger les cordages. Il réussissait ainsi son 15e de la saison en complétant la manoeuvre orchestrée par Sanche et Carrier.

Avec un peu plus de deux minutes à jouer, Benoît Groulx a retiré son gardien à la faveur d’un attaquant, mais l’Armada en a profité pour enfoncer le dernier clou dans le cercueil de l’équipe adverse. Cédric Paquette a refilé le disque à Tommy Giroux qui a marqué son troisième but de la période.

L’Armada tentera de prolonger à huit sa séquence victorieuse, vendredi prochain, alors qu’elle rendra visite au Drakkar de Baie-Comeau. Le prochain match au Centre d’excellence Sport Rousseau sera présenté le mercredi 5 décembre à 19h, alors que les Voltigeurs de Drummondville seront les visiteurs.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top