- PUBLICITÉ -
Gibson remporte un duel de gardiens

Christopher Gibson ne voulait rien entendre

Gibson remporte un duel de gardiens

Saguenéens 1 Armada 0

Christopher Gibson est venu remporter un duel de gardiens, dimanche après-midi, au Centre d’excellence Sports Rousseau, alors que les Saguenéens de Chicoutimi ont disposé de l’Armada de Blainville-Boisbriand par la marque de 1-0.

Les deux gardiens ont multiplié les prouesses devant leur filet et il aura fallu un jeu parfait pour permettre à Laurent Dauphin de déjouer Étienne Marcoux.

Ça se passait en première période, alors que Stefan Matteau était au banc des pénalités. Le reste de la rencontre aura été l’affaire des hommes masqués.

Marcoux a volé Guillaume Asselin à trois reprises en plus de frustrer Charles Hudon et Simon Tremblay. En tout, Marcoux a stoppé 22 rondelles.

Quant à Gibson, il semblait cacher tout le filet. Il a été battu, alors que l’Armada avait un filet ouvert, mais Simon Tremblay s’est sacrifié et a écopé une pénalité pour coup de bâton. C’est ce qu’on appelle une bonne pénalité parce que l’égalité aurait été créée. Gibson a bloqué 42 rondelles pour mériter le jeu blanc.

«Je ne reçois pas beaucoup de lancers, mais ce sont souvent de bonnes chances de marquer, parce que nous avons une équipe qui se porte en attaque. Je me dois de demeurer concentré», a souligné Marcoux.

«Ça fait quelques rencontres que les gardiens adverses jouent leur meilleur match en venant ici, a continué Marcoux. Il faut continuer de créer de la circulation devant le filet et d’effectuer plus de lancers dangereux.»

0 en 6 en avantage numérique

L’unité d’attaque massive de l’Armada a été réduite au silence au cours des six occasions qui se sont présentées à elle, dont une double supériorité numérique de 48 secondes.

«Nous ne sommes pas sortis forts, ce soir, mais on doit avouer que notre manque d’opportunisme en avantage numérique nous a coûté la rencontre. Il va falloir trouver le moyen de marquer quand les chances se présentent», d’analyser l’entraçineur chef, Jean-François Houle.

Un but refusé

Malgré tout, l’Armada a bien failli forcer la présentation d’une période de prolongation quand, avec moins d’une seconde à jouer, Samuel Carrier a fait bouger les cordages, mais l’officiel a jugé que Ryan Tesink avait causé de l’obstruction sur le gardien de but.

L’euphorie des partisans a donc fait place à la colère et certains se sont même permis de lancer des objets sur la patinoire. Une bouteille est même passée tout près du casque de l’arbitre.

Houle a eu l’occasion de revoir le jeu avant de donner sa conférence d’après match. «C’est une question de jugement, a-t-il commenté. De notre côté, on peut dire que c’est leur joueur qui a poussé Tesink sur le gardien, alors qu’ils diront  que c’était vraiment de l’obstruction.»

D’autres transactions

La période de transaction dans la LHJMQ se terminera mardi midi et il se pourrait bien que l’Armada annonce un ou deux échanges d’ici l’heure limite.

Bien sûr, le règlement du conflit dans la Ligue nationale rend Jonathan Huberdeau moins alléchant, mais le directeur général Joël Bouchard se réjouit tout de même de cette entente.

«Ce sont les meilleurs au  monde et nos joueurs ainsi que les jeunes du hockey mineur ont besoin de modèles. Ça ne peut qu’être bénéfique pour notre sport», a-t-il déclaré.

Pour ce qui est des transactions, Bouchard n’a pas voulu s’avancer. «On va terminer l’analyse de cette rencontre et on se mettra là-dessus après, a-t-il mentionné. Il y a quelques dossiers ouverts; on verra ce que ça va donner.»

Oubliez Desrosiers à Boisbriand

Ceux qui espéraient voir le gardien Francis Desrosiers aboutir à Boisbriand afin de seconder Étienne Marcoux devront en faire leur deuil.

Desrosiers, qui vient de Saint-Joseph-du-Lac, est le numéro deux à Chicoutimi pour une troisième année et on raconte qu’il aimerait bien avoir la chance d’être numéro 1.

Voyage dans les Maritimes

L’Armada quittera Boisbriand mardi afin de se rendre dans les Maritimes, où l’équipe disputera trois rencontres en trois soirs à compter de jeudi. Les hommes de Jean-François Houle visiteront alors le Rocket de l’Île-du-Prince-Édouard.

Le prochain match au Centre d’excellence Sports Rousseau aura lieu le samedi 19 janvier, alors que les Foreurs de Val-d’Or seront les visiteurs.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top