- PUBLICITÉ -
Festival offensif pour l’Armada

Christopher Clapperton célèbre après avoir fait scintiller la lumière rouge lors d’une infériorité numérique.

Festival offensif pour l’Armada

Armada 9 Cataractes 0

L’Armada de Blainville-Boisbriand était vraiment trop forte pour les Cataractes de Shawinigan, samedi soir, au Centre d’excellence Sports Rousseau. Les visiteurs ont fait preuve d’indiscipline, pavant la voie à une victoire de 9 à 0 pour les hommes de Jean-François Houle.

Les locaux ont fini la rencontre avec cinq buts en 13 supériorités numériques. «On a vraiment bien commencé la rencontre et, pour une fois, on a marqué des buts sans avoir obtenu beaucoup de lancers, a mentionné Houle. Ces buts en avantage numérique vont nous faire du bien également. »

Film du match

Marc-Olivier Roy a ouvert la marque dans les premières minutes de jeu. Le défenseur Julien Bahl lui a offert une magnifique passe et il n’a eu qu’à placer la rondelle derrière le Blainvillois Hugo Campeau. En entrée de zone, Christhopher Clapperton avait repéré Bahl.

Cinq minute plus tard, Samuel Carrier a doublé l’avance des siens grâce à un lancer des poignets qui a dévié tout juste devant Campeau. Roy et Giroux ont obtenu les mentions d’aide.

L’Armada a profité d’une supériorité numérique de 4 contre 3 pour ajouter à son avance. Cette fois, le tir de la ligne bleue de Samuel Carrier a bifurqué sur le patin de l’attaquant qui le couvrait pour tromper la vigilance de Campeau. Cédric Paquette et  Étienne Marcoux ont  été ses complices.

Les Cataractes évoluaient à nouveau en infériorité numérique quand Marc-Olivier Roy a fait un 180 degrés pour effectuer un lancer sans avertissement que Samuel Hodhod a fait dévier au passage.

Après ce quatrième but, l’entraîneur des Cataractes, le Blainvillois Denis Chalifoux, a décidé de changer de gardien et d’envoyer Marvin Cüpper devant le filet.

Décidément, rien n’a changé puisque l’unité d’avantage numérique des Blainvillo-Boisbriannais était au beau fixe en cette première période. Avant de retraiter au vestiaire, Roy a réussi son deuxième du match en profitant de la circulation devant  le filet.

À 7:20 du deuxième tiers, Cédric Paquette a placé la rondelle par-dessus l’épaule de Cüpper pour permettre au Noir et Blanc de marquer un cinquième but en huit supériorités numériques. Roy a récolté son cinquième point de la partie en alimentant Paquette.

Il n’y a pas qu’en avantage numérique que l’Armada fait des dommages puisque avec un peu plus de trois minutes à jouer en deuxième période, Christopher Clapperton a intercepté un tir-passe pour ensuite servir toute une feinte au défenseur des Cataractes et porter la marque 7 à 0.

Une minute plus tard, Nikita Jevpalovs s’est invité < la fête en déjouant Cüpper à l’aide d’un magnifique tir du revers.

Après ce filet, Chalifoux a décidé de remettre Campeau entre les poteaux et de ramener Cüpper au banc.

Jevpalovs a remis ça au troisième engagement alors qu’il a quitté le cercle de mise en jeu près de la bande pour se diriger vers le centre. Son tir du poignet n’a laissé aucune chance à Cüpper.

Dans le livre de bord

Élie Béruvé, Xavier Ouellet, Yassin Cissé et Ryan Tesink n’étaient pas en uniforme pour cette rencontre. Ouellet a obtenu une journée de congé tandis que les trois autres soignent une blessure. L’Anneplainois Benjamin Lagarde a été rappelé par l’Armada pour cette partie et il portait le numéro 9.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Sucré
- PUBLICITÉ -
Top