- PUBLICITÉ -
Enfin une victoire pour l'Armada

Étienne Marcoux a réalisé 16 arrêts sur 18 lancers pour aider ses coéquipiers à l'emporter 3-2 contre le Phoenix. Marcoux effectuait un retour au jeu après plusieurs semaines d'absence.

Enfin une victoire pour l’Armada

Armada 3 Phoenix 2

L’année 2013 a commencé de belle façon pour l’Armada de Blainville-Boisbriand qui a pris la mesure du Phoenix de Sherbrooke par la marque de 3-2, jeudi soir, au Centre d’excellence Sports Rousseau. L’Armada avait encaissé huit revers à ses neuf derniers matchs.

C’était l’entrée en scène de Ryan Tesink obtenu la veille des Sea Dogs de Saint John et le numéro 19 a récolté deux passes.

Étienne Marcoux effectuait un retour devant le filet de l’Armada après avoir manqué environ cinq semaines d’activité et il effectue le premier arrêt du match dès le début de la rencontre en sortant la jambière.

«J’étais content d’être mis à l’épreuve dès le début de la rencontre, a indiqué Marcoux, qui a repoussé 16 rondelles. Ça met en confiance après une période d’absence comme ça.»

Les Blainvillo-Boisbriannais ont été les premiers à faire scintiller la lumière rouge quand Christopher Clapperton s’est repris à trois fois pour sortir la rondelle de la zone défensive et créer un deux contre un en infériorité numérique.

Il a remis le disque à Stefan Matteau qui l’a dirigé dans une cage déserte. À 14:45, Clapperton a une fois de plus effectué une passe menant à un but, mais cette fois elle était télégraphiée et a été interceptée par Jean-Christophe Laflamme.

L’ancien numéro 10 de l’Armada a pris les jambes à son cou et a distancé Samuel Carrier pour filer seul devant Marcoux, qu’il a déjoué entre les jambières.

Quarante-cinq secondes plus tard, Michael McNamee plaçait le Phoenix en avance grâce à un beau tir des poignets qui a frôlé le poteau.

Ce but n’a pas découragé la troupe de Jean-François Houle qui a répliqué 57 secondes plus tard. Guillaume Beaudoin a transporté la rondelle d’un bout à l’autre et il a envoyé le disque derrière le filet. Philippe Sanche l’a récupéré pour remettre à Ryan Tesink, qui à son tour, a repéré Tommy Giroux pour tromper la vigilance de Jacob Gervais-Chouinard.

Toujours 2-2 après 2

Aucun but n’a été marqué en deuxième période et ce même si l’Armada a dominé 16-6 au chapitre des tirs au but. Gervais-Chouinard s’est illustré quand le moment s’est présenté. Les deux formations ont touché le poteau à une occasion au cours du deuxième tiers.

Un deuxième point pour Tesink

Samuel Carrier a placé l’Armada en avant à la sixième minute du troisième vingt quand, de la ligne bleue, il a fait dévier le tir de Cédric Paquette dans la lucarne.

Ce but a été réussi en avantage numérique même si l’Armada a mis du temps à s’installer en zone ennemie. Tesink a obtenu sa deuxième passe en rejoignant Paquette à la ligne bleue méritant ainsi la première étoile de la rencontre.

«Je suis content d’avoir brisé la glace, a mentionné Tesink. Il y a eu une période d’ajustement au début de la rencontre, mais c’est plaisant de me retrouver avec l’équipe la plus travaillante de la LHJMQ. Il y a plusieurs joueurs avec de belles habiletés offensives, ici, et c’est bien intéressant.»

Houle soulagé

De son côté, Jean-François Houle était un homme soulagé de voir ses ouailles renouer avec la victoire. «Ça va enlever un gros poids sur les épaules des gars, a-t-il mentionné. Veux, veux pas quand tu connais une mauvaise séquence comme ça, tu tiens ton bâton trop serré, cette victoire va permettre aux gars d’être plus relaxe.»

L’Armada recevra l’Océanic de Rimouski samedi au Centre d’excellence Sports Rousseau sur le coup de 19h tandis que le lendemain à 16h, les Saguenéens de Chicoutimi seront les visiteurs.

Dans le livre de bord

L’Armada a procédé à une autre transaction avant le début de la rencontre, alors qu’elle a envoyé Félix Plouffe aux Saguenéens de Chicoutimi en retour d’un choix de 10e tour en 2014.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top