- PUBLICITÉ -
Déjà une 13e victoire pour l’Armada

Daniel Walcott a marqué le premier but de l’Armada

Déjà une 13e victoire pour l’Armada

Après seulement 15 parties

L’Armada de Blainville-Boisibriand a poursuivi son retentissant début de saison, dimanche, en signant  un 13e gain en seulement 15 rencontres, grâce à une victoire de 3-1 aux dépens des Tigres de Victoriaville.

L’infirmerie était encore bondée, alors que Marc-Olivier Roy, David Bédard, Julien Bahl et Emile Aronsson sont toujours sur la touche et n’ont pas fait le voyage dans le Centre-du-Québec. La direction avait fait appel à l’attaquant Collin MacSween et au défenseur Guillaume Vien pour cette partie.

Pour une deuxième rencontre consécutive, Tyler Brown a été laissé de côté. Vendredi, lui et Joseph Strong avait regardé le match dans les gradins et laissé leur place à des réservistes (MacSween et Yvan-Gabriel Mongo).

«Quand il réintégreront l’alignement, ça sera à eux de faire en sorte d’y demeurer», avait mentionné Jean-François Houle, après la rencontre de vendredi, sans trop s’étendre sur le sujet.

En fin de première période, dimanche, Strong a obtenu une bonne chance de marquer, mais le gardien des Tigres, le Rosemèrois Charles-Olivier Lajoie, a sorti la mitaine.

À ce moment-là, la troupe laurentienne détenait une avance d’un but puisque Daniel Walcott avait trompé la vigilance de Lajoie en s’échappant à sa sortie du banc des punitions.

Danick Martel lui avait envoyé le disque pour qu’il se retrouve seul devant le cerbère de Victoriaville. Walcott n’a pas manqué sa chance de réussir son quatrième but de la saison.

À 13:29 du deuxième vingt, Ryan Tesink a doublé l’avance de la Flotte blainvillo-boisbriannaise, en complétant la mise en scène de Philippe Sanche et Aaron Hoyles.

Les Tigres ont réduit l’écart de moitié, en fin de période, quand Luc Deschênes a réussi son premier de la saison en déjouant Étienne Marcoux pendant une supériorité numérique.

Le gardien de l’Armada avait donné une frousse à ses entraîneurs et coéquipiers, en première période, éprouvant de la difficulté à se relever après avoir effectué un arrêt.

Il a démontré que c’était une défaillance passagère puisqu’il a reçu 27 lancers en deuxième et troisième périodes, ne cédant que contre Deschênes.

Olivier Picard a mis le dernier clou dans le cercueil des Tigres, avec 30 secondes à jouer, en marquant dans un filet désert. Le capitaine réussissait son deuxième but de la saison et chaque fois, c’était dans une cage déserte.

Le week-end prochain, l’Armada aura du pain sur la planche, alors qu’elle disputera trois matchs en autant de jours sur des glaces adverses. Vendredi, elle visitera les Saguenéens de Chicoutimi, samedi, elle affrontera les Cataractes de Shawinigan et dimanche, elle jouera contre les Voltigeurs de Drummondville.

Dans le Livre de bord

Le défenseur rosemèrois, Nicolas Meloche, connaît tout un début de carrière avec le Drakkar de Baie-Comeau. À seulement 16 ans, il s’impose déjà comme un des meilleurs défenseurs du circuit Courteau. En 16 parties, il a marqué trois buts et récolté 12 passes, pour un total de 15 points, en plus de maintenir un différentiel de +10. De plus, il a passé 20 minutes au banc des pénalités. Meloche a été le 15e choix lors du dernier repêchage des joueurs midgets.

•••

L’attaquant rosemèrois Francis Perron avait touché la cible sept fois, la saison dernière, en 57 rencontres. Vendredi, à son 16e match de la saison, il a égalé ce total en marquant son septième but de la saison. En 17 parties cette année, il a marqué sept fois et récolté 13 passes, pour un total de 20 points, ce qui le place au 16e rang des meilleurs pointeurs de la LHJMQ.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top