- PUBLICITÉ -
Sc 2018 02 18 1040

Alex Barré-Boulet a battu le record de 102 points en une saison de Danick Martel lors du match à Shawinigan. (Crédit photo: Sylvain Charest)

Barré-Boulet établit une nouvelle marque dans une victoire de l’Armada

De passage à Shawinigan, l’Armada pouvait rapidement retrouver le chemin de la victoire en affrontant l’une des pires formations du circuit Courteau. Blainville-Boisbriand a eu raison des Cataractes par la marque de 3-0.

Joël Teasdale a prolongé sa séquence de matchs avec un but à quatre, en faisant bouger les cordages en première période. Le numéro 24 de la Flotte a franchi le cap des 30 filets cette saison. Il est devenu le troisième joueur de l’équipe à atteindre ce plateau. Il faut remonter en 2015 pour voir autant de hockeyeurs laurentiens marquer 30 buts ou plus au cours d’une saison.

Toujours dans les records d’équipe, Alex Barré-Boulet a concrétisé une nouvelle marque d’équipe pour le plus grand nombre de points en se faisant complice du 39e filet de la saison d’Alexandre Alain, en fin de deuxième période. Le Magnymontois a relégué aux oubliettes le record de 102 points réalisé par Danick Martel en 2015.

- Publicité -

L’Armada a décoché 28 lancers sur Mathieu Bellemare. Le gardien shawiniganais a été brillant à de multiples occasions, au cours de la rencontre, en permettant à ses coéquipiers de rester dans le match.

Avec cinquante secondes à disputer au match, Alex Barré-Boulet a enfilé son 49e filet de la campagne dans une cage déserte.

Denisov saute son tour à Shawinigan

Devant le filet de l’Armada, c’est Émile Samson qui était l’homme masqué d’office pour la rencontre. L’entraîneur-chef de la Flotte, Joël Bouchard, a préféré laisser sur le banc le gardien Mikhail Denisov. Le gardien russe effectuait un retour dans son ancien aréna, lui qui était la propriété de Shawinigan jusqu’au début du mois de janvier dernier.

Samson a été parfait en bloquant les 15 lancers auxquels il a fait face au cours de la rencontre. Toutefois, les Cataractes ont bourdonné à la fin du dernier tiers, alors qu’ils étaient en avantage numérique. Frédérik Théôret et Jan Drozg sont passés bien près de briser le blanchissage d’Émile Samson, sauf que le gardien de la Flotte a dit non.

Il s’agissait du premier blanc dans la LHJMQ pour Samson.

L’Armada sera en action ce dimanche en accueillant les Screaming Eagles du Cap-Breton.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyagez avec Vasco
- PUBLICITÉ -
Top