- PUBLICITÉ -
Sc 2018 01 17 7991

Photo Sylvain Charest Alexandre Alain, auteur d'un premier tour du chapeau en près de 15 mois.

Alexandre Alain éclipse Francis Leclerc

À son retour à Boisbriand, le gardien de but Francis Leclerc a été brillant pour le Drakkar de Baie-Comeau. Toutefois, le premier trio de l’Armada a été étincelant afin de mener l’équipe laurentienne vers un gain de 4-1, mercredi soir.

C’est Alexandre Alain qui a volé la vedette à son ancien coéquipier au cours de la rencontre. Le capitaine du Blanc et Noir a réalisé son deuxième tour du chapeau en carrière dans la LHJMQ. Sur ses trois filets, Drake Batherson et Alex Barré-Boulet sont complices.

L’attaquant québécois a marqué trois fois grâce à des jeux transversaux à la hauteur des cercles. Drake Batherson a complété la marque dans un filet désert en fin de rencontre. En tout et partout, 11 des 12 points de l’Armada ont été récoltés par les trois membres du premier trio lors de la rencontre.

«Nous avons connu de bons moments offensivement, relate Alexandre Alain, mais je crois que nous ne devrions pas être satisfaits. Nous sommes sortis du plan de match. »

«Je ne suis aucunement satisfait de la rencontre. Les lancers, les chances de marquer ne m’impressionnent pas du tout, lançait pour sa part un Joël Bouchard déçu. (…) Nous n’avons pas joué intelligemment avec l’avance. Ils étaient plus fatigués et ils ont travaillé plus fort que nous. J’ai trouvé qu’on n’avait pas d’émotion.»

La Flotte a embouteillé le Drakkar une bonne partie de la rencontre. Néanmoins, la formation de la Côte-Nord s’est donnée du rythme dans la rencontre, pour ce deuxième match en deux soirs. D’Artagnan Joly aurait pu réduire l’écart, mais il a été frustré par Mikhail Denisov. Édouard Saint-Laurent fut le seul à battre le Russe en sautant sur un retour de lancer de Bradley Lalonde lors d’une pénalité à Aleksi Anttalainen, en deuxième période.

«Nous avons accordé un petit peu trop de lancers et de revirements, mais on a bien joué, jugeait Martin Bernard. On a eu de grosses chances de marquer. L’effort était là. Nous aurions pu tenir le pointage plus serré. »

Retour bien fait pour Francis Leclerc

L’ancien gardien de but de l’Armada a affronté 38 tirs. Même s’il a quitté l’aréna sans la victoire, Leclerc a été magistral à plusieurs moments dans la rencontre. Le gardien de 19 ans a provoqué beaucoup de relances offensives pour sa formation.

«Nous avons une jeune défensive, d’expliquer un Francis Leclerc énergique qui souhaitait avoir le dernier mot face à ses anciens coéquipiers. On concède beaucoup de tirs et c’est pour ça que je joue la rondelle. J’essaie de les aider et je communique avec eux le plus possible. Je n’ai pas été laissé à moi-même, ce soir.»

L’affrontement de mercredi soir marquait le retour au jeu d’Alexander Katerinakis. Le Montréalais a retrouvé ses compagnons de trio Joël Teasdale et Luke Henman. Il n’avait pas sauté sur la glace depuis la fin du mois de novembre.

«Ça a pris du temps avant de retrouver le rythme, tranchait Katerinakis. C’est revenu au troisième tiers.»

La troupe de Joël Bouchard se dirige maintenant en Abitibi-Témiscamingue pour y affronter les Foreurs de Val-d’Or et les Huskies de Rouyn-Noranda. Les rencontres auront lieu samedi et dimanche prochains.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Daigle
- PUBLICITÉ -
Top