- PUBLICITÉ -

Aleksandra Wozniak, à la Coupe Rogers en 2016.

Aleksandra Wozniak partage dorénavant sa passion du tennis

Retraitée depuis décembre 2018 du tennis professionnel, la Blainvilloise Aleksandra Wozniak n’a pas chômé ces derniers mois, menant de front plusieurs projets, dont une tournée des écoles primaires de la province pour parler, entre autres, de la vie parfois tumultueuse d’un athlète professionnel.

«Ma transition dans la vraie vie se passe bien, lance d’emblée Aleksandra. Je fais beaucoup de choses. Je m’investis beaucoup, auprès de fondations notamment. Je veux redonner à ce sport qui m’a tellement donné.»

Il est vrai que celle qui a atteint le 21e rang mondial en 2009 n’a pas eu le temps de s’ennuyer ces derniers mois. En plus de visiter une cinquantaine d’écoles dans le cadre de la 10e édition de la Tournée de tennis scolaire, présentée par Tennis Québec, elle a aussi entamé une formation d’entraîneur de tennis, est directrice marketing d’une entreprise de vêtements thérapeutiques et donne des conférences aux entreprises intéressées par son parcours.

- Publicité -

Bref, à chaque fois qu’elle a la chance de parler de tennis et de partager sa passion, elle saute sur l’occasion.

«J’en ai vécu de toutes sortes au cours de ma carrière. J’ai eu des hauts et des bas, des blessures. Quand je parle aux jeunes ou aux compagnies qui m’engagent pour parler à leurs employés, ce sont ces défis que j’aborde. Je les encourage à persévérer malgré les obstacles» .

Mardi soir à la Coupe Rogers, la persévérance dont a su faire preuve Aleksandra Wozniak au cours de sa carrière a été saluée par l’organisation de l’événement auquel elle a participé pas moins de 13 fois. Sur le court central, on lui a ouvert toutes grandes les portes du Temple de la renommée.

«C’est tout un honneur d’être ainsi reconnue. J’étais très émue ! C’était un bel hommage et très spécial pour moi de retourner sur ce terrain qui m’a fait tant vibrer pendant tellement années» .

Bien sûr, elle se rappellera avoir atteint les quarts de finale en 2012. Alors au 55e rang mondial, elle avait successivement battu les têtes de séries Daniela Hantuchova (35e), Jelena Jankovik (13e) et Christina McHale (26e) avant de tomber sous Caroline Wozniaki.

Aleksandra conservera aussi beaucoup d’autres souvenirs de ces nombreux passages à la Coupe Rogers. «Tu n’as pas souvent la chance, au cours de ta carrière, de jouer à la maison, devant les tiens, devant ta famille, tes amis, tes fans qui n’ont jamais cessé de t’encourager. C’était donc toujours spécial pour moi d’y revenir. Surtout que, toute petite, je rêvais de fouler le court central» .

Aleksandra poursuivra sa tournée des écoles primaires l’an prochain. Celles intéressées à l’accueillir doivent communiquer avec Tennis Québec. On peut aussi la suivre sur Facebook.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyagez avec Vasco
- PUBLICITÉ -
Top