- PUBLICITÉ -
Voulez-vous porter la flamme?

(Photo Michel Chartrand)

Voulez-vous porter la flamme?

Vancouver 2010

À quelques mois du commencement des Jeux olympiques de Vancouver de 2010, les maires et mairesses de Rosemère, Boisbriand, Bois-des-Filion, Lorraine, Sainte-Thérèse et Sainte-Anne-des-Plaines confirment à nouveau le passage de la flamme dans la MRC de Thérèse-De Blainville.

«Après la tenue des Jeux du Québec par trois villes de la MRC, on poursuit dans le même sens avec le passage de la flamme olympique», de souligner la mairesse de Sainte-Thérèse, Sylvie Surprenant.

Afin de sentir l’ambiance des Jeux olympiques de Vancouver, les citoyens auront la chance de participer à la frénésie. Comment? En courant la chance de devenir porteur de la flamme olympique. «Porter la flamme olympique est une expérience unique», de mentionner Jean-Marc Bonenfant, conseiller municipal à la municipalité de Bois-des-Filion.

Entre le 30 octobre 2008 et le 12 février 2009, la flamme olympique sillonnera le Canada d’est en ouest pour ce qui sera l’un des plus grands parcours de l’histoire des Jeux olympiques. «Je vais donner mon nom pour être porteur de la flamme, a lancé le maire de Lorraine, Boniface Dalle-Vedove. Pour la première fois, le relais de la flamme sera l’un des plus longs de l’histoire des Jeux, avec 45 000 kilomètres.»

Or, la flamme passera par les villes de Bois-des-Filion, Lorraine, Rosemère, Sainte-Thérèse et Boisbriand, le 10 décembre. «Chez nous, la flamme passera lors de l’activité Lorraine en lumière», d’ajouter le maire Dalle-Vedove, profitant de l’occasion pour inviter l’ensemble des citoyens à se réunir sur le trajet de la flamme.

Comment devenir porteur de la flamme olympique? Les citoyens intéressés doivent s’inscrire via les sites Internet de Coca-Cola ou RBC. Pour être sélectionnés, les citoyens doivent correspondre à deux critères essentiels. «Les personnes intéressées doivent démontrer qu’elles posent des gestes pour renforcer les collectivités», de mentionner la mairesse de Rosemère, Hélène Daneault. De plus, les futurs porteurs devront poser des gestes pour assainir l’eau.
«On ne dit jamais assez à quel point faire de l’activité physique est essentiel pour la santé. Bouger, c’est bon pour la santé», de rappeler Mme Daneault.

Les personnes qui auront la chance de porter la flamme olympique devront faire un parcours de 300 mètres. Il n’est pas essentiel de courir le trajet. «Il n’est pas nécessaire d’être un athlète pour porter la flamme olympique», de souligner la mairesse de Boisbriand, Sylvie Saint-Jean. Au total, ils seront 1 800, au Québec, à êtres choisis pour porter la flamme. À noter, les Villes dévoileront le tracé officiel ainsi que les activités qu’elles préparent pour souligner l’évènement, à l’automne 2009.

Pour plus d’information, veuillez consulter les sites Internet des principales organisations aux adresses suivantes: [www.portezleflambeau.com] ou [www.icoke.ca].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top