- PUBLICITÉ -
Divine vibration

Avec Divine vibration, Marie-Louise Roy propose des atmosphères propices à la méditation.

Divine vibration

Musique

Une voix haute, pour ne pas dire aérienne, sur de longs arpèges de harpe avec accompagnements sonores analogues au chant des baleines à bosse pour entonner l'Ave Maria, voilà qui résume trop brièvement le disque Divine vibration, de Marie Louise Roy, dont la démarche personnelle s'avère empreinte d'une recherche spirituelle constante.

Un personnage complexe, donc, que cette femme qui s’avère à la fois architecte et urbaniste, mais aussi une adepte de rebirth, de polarité, de toucher thérapeutique, ainsi que de guérison spirituelle supra mentale. Professionnellement, Louise Roy est passionnée de géobiologie comme de géométrie sacrée et assurément que la Rosemèroise s’entendrait bien avec un Placide Gaboury qui a dégagé le spirituel du religieux.

Aussi auteure, cette diplômée en Polarité de l’École de thérapie psycho-corporelle a écrit les trois tomes de Paroles angéliques et précédemment produit le disque To the Heart for the Earth. Il faut aussi savoir qu’elle contacte des plans de conscience supérieurs qui lui transmettent différents enseignements, ce que l’on pourrait aussi résumer sous l’appellation d’illuminations, et qu’elle favorise la guérison de l’âme à travers l’amour inconditionnel et l’élévation de la conscience humaine.

- Publicité -

En un mot, ce ne sont pas les prétentions spirituelles et artistiques qui manquent à l’artiste qui s’adonne aussi à la peinture, mais sachez que le disque est musicalement très réussi et quiconque est capable d’une certaine méditation y trouvera une atmosphère propice et agréable.

Il vous suffira de consulter le site www.ankaradiamusik.com, pour savoir comment obtenir cette Divine vibration.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top