- PUBLICITÉ -
Golf Rosemère, pétition, oréservation, parc

Pas une recommandation, mais une objection

L’avis du gouvernement rendu en septembre dernier consistait à faire part à la MRC et à la Ville de Rosemère qu’il s’objecte à l’entrée en vigueur d’un projet de règlement qui prône un développement et une forme urbaine susceptibles de favoriser les déplacements motorisés et à s’assurer que les développements proposés prennent en considération les contraintes anthropiques existantes et la présence d’espèces fauniques à statut précaire sur le site de l’ancien golf. Note en bas de page Cet avis porte sur les développements préconisés par la Ville de Rosemère à la Place Rosemère et sur le site de l’ancien golf dans l’axe du boulevard Curé-Labelle (route 117).

Depuis, l’entrée en vigueur du Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) en 2012, les municipalités sont invitées à planifier autrement et à faire les liens entre l’aménagement et le transport, à s’efforcer de réduire la dépendance à l’auto surtout solo dans une perspective de santé publique et de protection de l’environnement.

Pour ce qui est des développements proposés par la Ville, le MAMH et le MTQ suggèrent « l’élaboration d’une planification détaillée du secteur concerné, notamment afin de favoriser les liens avec les services et équipements de transport actif et collectif existants, dont la gare de Rosemère. D’ailleurs, le développement des terrains situés à proximité de cette dernière pourrait être priorisé. »

Pour Rosemère Vert c’est de la musique à ses oreilles. N’est-ce pas ce que RV a indiqué dans ses échanges avec la Ville et la MRC?
Voilà que monsieur Westram dans le dernier NordInfo minimise les propos du gouvernement en indiquant qu’il s’agit de recommandations et fait valoir qu’une étude de circulation sera faite lorsqu’il y aura un projet. Ce que le gouvernement indique est bien plus préoccupant, ces projets de développement ne s’inscrivent pas en conformité avec les orientations gouvernementales.

Monsieur Westram en rajoute lorsqu’il mentionne que le développement de la Place Rosemère aura plus d’impact sur la circulation que celui sur le site de l’ancien golf. Il serait temps que le projet de la Place Rosemère soit également présenté aux citoyens.

Monsieur Westram, il s’agit d’une objection de la part du gouvernement et il vous demande de faire vos devoirs et d’évaluer l’impact de ces deux développements dans le corridor de la route 117. Il aura fallu que le gouvernement remette à l’ordre et envoie un signal clair car les intentions de développements déposées par Ia Ville et la MRC ne s’inscrivent toujours pas dans la vision de la planification découlant du PMAD plus d’une décennie plus tard. Il est également surprenant que le maire affirme avoir l’appui de la CMM.

Le maire sortant continue de berner les citoyens en indiquant que les études seront réalisées lorsqu’un projet sera dans les cartons alors que ces études devraient moduler un projet, être réalisées en amont. Pourquoi alors le gouvernement, plus précisément le MTQ, se serait-il objecté s’il n’avait pas été possible de procéder à l’évaluation des impacts de ces développements au moment de déposer la demande de modification de l’affectation du territoire?

Cette administration laisse croire aux citoyens qu’elle dispose de la compétence et de l’expérience; permettez-nous d’en douter plus particulièrement en matière de planification du territoire. Sommes-nous à ce point obligés de développer à Rosemère et notamment dans ce dernier grand espace vert de Rosemère ?

Philippe Daigle, Rosemère Vert

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top