- PUBLICITÉ -
Une marée de festivaliers au centre-ville thérésien

Une Marée De Festivaliers Au Centre Ville Thérésien

Une Marée De Festivaliers Au Centre Ville Thérésien

Une marée de festivaliers au centre-ville thérésien

Santa Teresa 2018

La jeunesse a littéralement pris d’assaut le centre-ville de Sainte-Thérèse, alors que l’on présentait le festival Santa Teresa, se déroulant du 18 au 20 mai 2018. Une demi-tonne d’activités était au menu tout le long de cette grande fin de semaine réunissant des amateurs de musique de tous les âges, mais plus particulièrement de la génération des milléniaux.

Dimanche en milieu d’après-midi, soit en marge d’une prestation du groupe Dead Obies, jeunes hommes et jeunes femmes marchaient sur Blainville Ouest, alors qu’une portion de la rue était fermée à la circulation. Sur cette allée, dont le bitume était peinturé de différents motifs colorés, des représentants de commerces, soit des partenaires de l’événement, invitaient les convives à différentes activités et essais de services. Fait étonnant, on pouvait se faire couper les cheveux dans la rue. Des barbiers étaient du rendez-vous!

Du spectacle, de la bouffe et des boissons

Plus loin, près de la grande église thérésienne, il y avait une scène où des musiciens jouaient gratuitement, pour le plaisir de quelques convives, relaxant sur les terrasses, bière à la main, sur les trottoirs, des estrades en bois et dans des espaces confortables et réservés au repos, sur la rue.

Dans un segment fermé, il y avait la grande scène entourée de «foodtrucks» , d’un espace «sacré» VIP, d’un marchand de produits dérivés et ainsi de suite. Plusieurs centaines de personnes attendaient avec impatience l’arrivée des ouailles de Dead Obies. Une longue file attendait alors à la billetterie, s’étendant sur plusieurs mètres.

Notons également que d’autres spectacles étaient offerts gratuitement à certains endroits. Le Saint-Graal était l’un d’entre eux, le dimanche après-midi. Un groupe jouait, alors que des festivaliers, de tous âges, dégustaient une bonne bière locale à l’intérieur ou sur la terrasse, à l’extérieur. Sans oublier bien sûr l’église Sainte-Thérèse-d’Avila, le Montecristo, la Protestante, le Cha Cha, le HB Bar, la Prohibition, l’Association portugaise et le Cabaret BMO, en bref, tous des endroits où l’on pouvait entendre de la musique et profiter d’une bonne ambiance.

En somme, ce furent de belles journées de festivités. Le meilleur restait à venir, alors qu’en clôture, on réservait des prestations musicales plus tard, très tard le soir. En tout, c’est plusieurs centaines de personnes qui ont profité de cet événement à grand déploiement, qui sera sans doute de retour vu le grand succès observé.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Sucré
- PUBLICITÉ -
Top