- PUBLICITÉ -

Quand l’univers théâtral se met en tête d’être écoresponsable

En grande première à l’automne 2018, le projet-pilote «Théâtre vert» se déploie au collège Lionel-Groulx en vue d’instaurer un véritable changement écoresponsable dans les équipes de production théâtrale dans un futur rapproché. Aucune institution d’enseignement n’avait encore amorcé un tel virage environnemental.

C’est une enseignante de l’établissement qui a pris l’initiative d’élaborer un programme ayant pour concept d’amener les équipes de théâtre à tenir compte de l’aspect environnemental dans la préparation de leurs projets scéniques.

À partir d’un plan triennal, le Département de théâtre mettra ainsi en place une série d’actions pouvant faire une différence dans la consommation énergétique et l’empreinte carbone. De plus, ce projet sera intégré à la formation des étudiants en théâtre pendant leurs trois années d’études.

Première étape: entreprendre une réflexion sur les moyens à mettre en place pour y parvenir. Tant les enseignants que les étudiants observeront ce qui peut être amélioré pour ensuite trouver des pistes de solution.

Cette première année du projet pédagogique Production théâtrale écoresponsable: pour une pratique professionnelle innovante se déroulera sur la base d’essais-erreurs.

L’année suivante sera celle de l’intégration des principes relevés lors de l’année précédente, incluant la réalisation d’une première production écoresponsable. En 2020, le projet-pilote devra être entièrement intégré au programme d’enseignement et mener à deux productions complètement écoresponsables.

De l’abstrait au concret

«C’est du jamais vu dans le monde du théâtre, affirme Julie Loyer, coordonnatrice aux communications du Collège Lionel-Groulx. Même le Cirque du Soleil nous a approchés pour voir comment faire ces changements

Le type de changements pouvant être apportés? «Le choix du design, des matériaux, de leur durée de vie, de ce qui va se retrouver dans un conteneur après la production théâtrale. Il faut peut-être utiliser des matériaux recyclables ou démontables» , indique Mme Loyer, à titre d’exemple.

Selon elle, l’aspect écologique de tout projet devra faire partie intégrante de la planification de la production. «Il faut y penser dès la conception du projet théâtral, sinon l’impact environnemental sera très limité

C’est donc toute une autre façon d’approcher le théâtre. Sans parler de l’aspect pédagogique de la démarche. «Au collège Lionel-Groulx, on forme des jeunes. Ainsi, si on les forme avec des outils et des exemples concrets, on pourra en arriver à un véritable changement dans la société et donc dans la façon de faire du théâtre» , assure Julie Loyer.

Portes ouvertes

Le Collège Lionel-Groulx invite la population à sa soirée portes ouvertes qui se tiendra le 14 novembre, de 16 h à 21 h. À cette occasion, des membres de la direction et du personnel enseignant seront disponibles pour rencontrer et discuter avec les citoyens intéressés à en savoir davantage sur les programmes d’enseignement et les particularités de l’établissement collégial de Sainte-Thérèse.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top