- PUBLICITÉ -
Odyscène: une programmation à l’image de sa directrice

La directrice générale et artistique du diffuseur Odyscène, Chantal Lamoureux.

La troupe australienne Gravity & Other Myths présentera son spectacle intitulé Backbone le mercredi 5 février. Un incontournable selon Chantal Lamoureux.

Odyscène: une programmation à l’image de sa directrice

Pour tous les goûts, pour tous les âges

En poste depuis un peu plus d’un an, la directrice générale et artistique du diffuseur Odyscène, Chantal Lamoureux, n’a pas mis de temps à démontrer à son entourage toute l’énergie et la passion qui l’animent, cette curiosité qu’elle a pour la découverte et son amour pour tout ce qui vit sur la scène ou à l’écran.

Il y a quelques semaines, Chantal Lamoureux a pu dévoiler sa toute première programmation officielle (l’an dernier, elle avait complété celle de sa prédécesseure), celle qui mènera le public de la région vers les trois principaux plateaux d’Odyscène, à savoir le Théâtre Lionel-Groulx, le Cabaret BMO Sainte-Thérèse et la Salle Pierre-Legault (Rosemère). «C’est une programmation pour tous les goûts, tous les âges, et qui touche à toutes les disciplines» , résume-t-elle en saluant son équipe d’agents de programmation, c’est-à-dire des experts qui l’aident à faire ses choix dans l’offre plus qu’abondante de spectacles professionnels. Charles Roy (danse, théâtre, jeune public), Annie Parizeau (humour) et Éric Montpetit (cinéma) opèrent chacun dans leur créneau, alors que Chantal Lamoureux et son adjointe Sarah Belleville se partagent le boulot pour tout ce qui concerne la musique.

Les Coups de cœur de Chantal

«Et j’essaie de voir tous les spectacles que mes agents me suggèrent» , ajoute la directrice qui en aura donc potentiellement consommé au-delà de 130, au cours de la dernière année. Par curiosité, mais aussi parce qu’elle souhaite mettre sa couleur artistique à sa programmation. Par exemple, si Charles a vu 70 pièces et qu’il faut en retenir neuf…

En parcourant la programmation 2019-2020, vous noterez qu’on y propose à nouveau les «Coups de cœur de Chantal» , c’est-à-dire des spectacles dont elle est à ce point convaincue qu’ils feront l’unanimité que, dans le cas contraire, elle s’engage à vous rembourser. C’est arrivé une seule fois, l’année dernière, au terme de l’un des spectacles-mystères (vous achetez un billet sans savoir de quoi il retourne) à l’affiche. «Mais il ne suffit pas de dire: je n’ai pas aimé ça. Il faut plaider sa cause» , prévient la directrice qui estime que l’exercice permet d’avoir de bonnes discussions avec le public. De faire connaissance avec celui-ci et inversement.

Invitation à la découverte

Chantal Lamoureux adore également offrir une tribune à des artistes méconnus parce qu’ils ne jouissent pas d’une large diffusion. Partout où elle est passée, d’ailleurs, avant d’atterrir chez Odyscène, on reconnaissait son flair et son audace pour la chose. Elle pointe notamment, dans l’actuelle programmation, les noms d’Émilie Clepper, Lou-Adrianne Cassidy, Ben Caplan, Dakhabrakha (un groupe ukrainien) et tous ceux et celles qui s’affichent dans la série Les Soirées branchées Hydro-Québec ou encore dans les sections blues et musique du monde, que Chantal Lamoureux qualifie tout bonnement d’extraordinaires, un mot qui revient continuellement dans la conversation.

Et le niveau d’enthousiasme atteint un plateau supérieur lorsqu’elle parle de la troupe australienne Gravity & Other Myths qui, sous le titre Backbone, propose un spectacle fusionnant acrobatie et théâtre. La chose sera présentée une seule fois au Québec, en 2020, au Théâtre Lionel-Groulx de surcroît, dans le cadre de la soirée-bénéfice annuelle du diffuseur qui se tiendra en février. «C’est le spectacle incontournable de tous les temps, s’exclame Chantal Lamoureux. J’en ai vu des spectacles de cirque, dans ma vie, mais jamais comme celui-là.» Si Chantal le dit.

Il faudrait au moins autant d’espace (et même davantage) pour vous livrer la suite de la discussion avec Chantal Lamoureux qui, disons-le ainsi, est amoureuse de chacun des artistes et des spectacles qu’elle vous propose dans cette programmation. Permettez qu’on vous propose ce simple raccourci: [http://odyscene.com].

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top