- PUBLICITÉ -

La perte auditive et l’Alzheimer

J’entends! Je ne comprends pas...

Les facultés auditives diminuent avec l’âge et il en va de même pour la plupart des processus cognitifs qui aident à comprendre la parole. De nombreuses études cherchent à comprendre les liens entre la perte auditive et la maladie d’Alzheimer.

Un lien direct est démontré entre la perte auditive et l’Alzheimer, alors que les risques seraient de deux à trois, voire cinq fois plus grands selon que la perte auditive est légère, modérée ou sévère. De plus, le taux d’accélération du déclin cognitif serait de 30 % à 40 % plus élevé chez les personnes âgées présentant une perte auditive.

Les bénéfices du port d’appareils auditifs

Plusieurs études ont aussi démontré les bénéfices de porter des appareils auditifs puisque ceux-ci améliorent significativement les performances mentales, la mémoire de travail, l’état mental général, les habiletés d’apprentissage et la quantité d’informations retenue. Il va de soi que moins on fournit d’efforts pour entendre, plus on peut s’investir à écouter, comprendre et se souvenir.

Consulter rapidement

Comme la perte auditive entraîne l’isolement social et la solitude et que la solitude peut entraîner le déclin cognitif et la démence comme la maladie d’Alzheimer, et que le port d’un appareil aide à mieux entendre et à diminuer le déclin cognitif, alors… il importe de faire évaluer sa condition dès qu’il y a un doute.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top