- PUBLICITÉ -

La Blainvilloise obtient une deuxième place à Trois-Pistoles en chansons

Marianne Choquette-Brunet

N. T-P.) Marianne Choquette-Brunet, une jeune Blainvilloise âgée de 11 ans, a obtenu la seconde place, pour une deuxième année consécutive, à Trois-Pistoles en chansons, dans la catégorie Frimousses, concours qui se tenait du 13 au 15 juillet.

Pour la demi-finale, l’ancienne participante aux auditions à l’aveugle de La Voix junior a interprété la chanson d’Annie Villeneuve, Emmène-moi, et a présenté un hommage vibrant à Patrick Bourgeois en chantant Tu ne le sauras jamais dans le cadre de la grande finale.

Outre la catégorie Frimousses, Marianne a participé à la filiale Arts de la scène, où elle était la plus jeune concurrente en lice. Sa prestation de Regarde-moi, de Céline Dion, fût appréciée de tous, aux dires de sa mère, Louise Choquette.

Un horaire chargé

À l’automne dernier, Marianne Choquette-Brunet a reçu la mention Coup de cœur inspirant de la Ville de Blainville, en plus d’offrir une prestation à tous les invités et dignitaires présents lors de la cérémonie.

À la suite de sa deuxième place au concours Jeunes Talents Desjardins en décembre dernier, elle a prêté sa voix au concert de Noël de Marie-Denise Pelletier, en plus de participer à divers concours et de chanter l’hymne national canadien au Parc olympique en marge de compétitions nationales de natation.

Rappelons que le jeune talent a présenté un spectacle au Cabaret BMO en mai dernier, chapeauté par le célèbre guitariste de Guitare Story, Mathieu Thuot. Elle y a interprété pas moins d’une quinzaine de chansons en tant que choriste pour deux groupes.

Enfin, avec tous ces projets, Marianne a terminé son année scolaire en interprétant le rôle principal de Lily Malevsky-Malevitch dans la comédie musicale de son école, Anastasia. À la dernière Fête nationale, tout juste avant la prestation du groupe Noir Silence, la Ville de Blainville lui a cédé la scène afin qu’elle y interprète sa propre chanson, Déterminée, et son hommage à Patrick Bourgeois.

Ce n’est qu’un début

Marianne se prépare maintenant en vue d’un spectacle qui aura lieu à Montréal en septembre. Elle travaille d’ailleurs en collaboration avec sa professeure de chant et son entraineur en danse. Pour l’automne, quelques invitations lui ont été adressées afin de participer à divers spectacles.

«Une deuxième chanson originale est en route! C’est un automne prometteur qui l’attend» , d’assurer la mère de la jeune chanteuse, Louise Choquette.

Pour plus d’informations concernant le parcours de Marianne Choquette-Brunet, il suffit de visiter sa page Facebook officielle ou sa chaîne Youtube, nommées «Marianne-Choquette-Brunet-Artiste»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top