- PUBLICITÉ -

(Photo Jeff Photo) Katherine Tsoukalas

Katherine Tsoukalas: la passion de la restauration

(G.B.) Le monde de la restauration n’a pas de secret pour Katherine Tsoukalas. Fille de restaurateur, elle évolue dans ce milieu depuis sa plus tendre enfance. Elle a occupé tous les postes, toutes les fonctions, et a été propriétaire de plusieurs restaurants. Elle est parvenue, grâce à sa fine connaissance du domaine et son expertise, à s’imposer avec brio dans ce secteur majoritairement masculin.

C’est avec fierté que Mme Tsoukalas suit les traces de son défunt père qui, après avoir quitté sa Grèce natale en quête d’un avenir meilleur, a connu une remarquable carrière en restauration. «J’aimerais qu’il soit ici et qu’il puisse voir où je suis rendue dans ma vie», confie la femme de 53 ans.

Une entreprise en plein essor

Le Groupe Déjeuner Mtl, dont elle est directrice depuis 11 ans, chapeaute six bannières, dont la nouvelle chaîne A.M. Déjeuner et Dîner. Depuis le lancement, en mai 2019, du premier restaurant à Rosemère, la marque connaît une progression fulgurante. La succursale de Terrebonne vient tout juste d’ouvrir ses portes et celle de Blainville suivra à la mi-mars. Mme Tsoukalas est très impliquée sur le terrain et supervise étroitement ce déploiement, elle qui est personnellement associée à ce projet d’affaires.

La restauratrice n’a d’ailleurs que de bons mots pour ses partenaires, Kosta Anastopoulos, Hamayun Abasi et Ali Dost Mohammed. «Ils sont vraiment formidables. Ils me respectent beaucoup, acceptent mes idées. Les femmes, on a parfois une vision différente et ils voient tout ce que j’apporte à la franchise», fait-elle valoir, tout en rappelant qu’encore aujourd’hui, il n’est pas aisé de faire sa place dans le domaine.

De grands défis

La conciliation du travail et de la famille a été pendant plusieurs années, pour elle qui a eu trois enfants, un enjeu quotidien. Ceux-ci sont maintenant d’âge adulte, mais Mme Tsoukalas se souvient à quel point il a été difficile de trouver un équilibre. «Ç’a été dur toute ma vie. Ç’a été mon plus grand défi.» En tant que femme, elle a également dû redoubler d’ardeur afin de faire valoir sa vision des choses. Elle a dû se faire confiance… et foncer.

Après toutes ces années, Katherine Tsoukalas est toujours animée d’une grande passion pour le métier, pour les gens, et cela se reflète dans son travail. «De voir les clients être satisfaits, de leur faire plaisir, ça me donne l’inspiration et m’incite à continuer», dit-elle.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top