- PUBLICITÉ -

«Je crois que mon enfant souffre d’un TDAH»

Vous pensez que votre enfant est atteint d’un trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH)? Alors, vous devez consulter un professionnel de la santé habilité à évaluer, à diagnostiquer et à traiter ce trouble neurologique. En octobre, à l’occasion du Mois de sensibilisation au TDAH, voici de l’information pour vous aider à trouver les ressources appropriées.

Au Québec, la Loi modifiant le Code des professions et d’autres dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines stipule que l’évaluation des troubles neuropsychologiques est un acte réservé aux médecins et aux détenteurs d’une attestation de l’Ordre des psychologues du Québec.

Ainsi, si vous soupçonnez que votre enfant souffre d’un TDAH, vous devez consulter un psychologue, un neuropsychologue ou encore un omnipraticien. Si vous n’avez pas de médecin de famille, vous pouvez contacter votre Centre local de services communautaires (CLSC) : les professionnels de la santé qui y travaillent vous orienteront vers les ressources appropriées. Celles-ci seront en mesure d’évaluer votre enfant, de diagnostiquer un TDAH (le cas échéant) et de vous proposer des traitements adaptés.

Bref, ne tirez pas de conclusions basées sur vos observations ou vos impressions : faites plutôt confiance aux spécialistes!

Le saviez-vous?

Selon l’Institut universitaire en santé mentale Douglas, de 3 à 5 % des enfants présentent un TDAH. De plus, les garçons ont 3 fois plus de risque d’être atteints que les filles.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top