- PUBLICITÉ -
Chloé Gauvin-David participera aux Crossfit Games

Chloé Gauvin David Participera Aux Crossfit Games

Chloé Gauvin-David participera aux Crossfit Games

Propriétaire d’un centre de crossfit à Saint-Eustache

Chloé Gauvin-David, une athlète et entrepreneure de Saint-Eustache, franchira une étape importante de sa carrière au début du mois d’août prochain, puisqu’elle participera aux prestigieux Crossfit Games 2018. Cet événement, que l’on peut comparer aux olympiques du crossfit, réunit les quarante meilleurs athlètes au monde de cette discipline.

«C’est plus qu’un rêve, ce n’était pas dans mes plans» , confie cette dernière, elle qui, avant de pratiquer le crossfit, était en gymnastique. Après avoir investi temps et efforts, elle aura maintenant l’occasion de vivre le but ultime pour un sportif, soit de se mesurer aux meilleurs au monde de sa discipline, issus de tous les continents.

Le cheminpour s’y rendre

Pour s’y rendre, elle a d’abord fait les Opens, soit une première étape ouverte à toute personne pratiquant le crossfit. Il existe deux catégories, dont une créée pour ceux qui aspirent à être invités aux «Regionals» et aux Crossfit Games. Dans cette compétition, Chloé Gauvin-David a réussi à prendre l’une des quinze places permettant d’accéder à la deuxième étape, soit les régionaux de l’est.

Lors de cette deuxième phase, logiquement plus ardue que la première, cinq personnes sont choisies pour accéder aux «olympiques du crossfit» . Chloé a pris le cinquième rang lors de ces régionaux, soit le dernier échelon possible pour participer aux Crossfit Games 2018.

«Il y a donc quarante athlètes de la East Region aux régionaux. Nous fêffectuons six entranements en trois jours, soit deux entraînements par jour de compétition. Le top 5 sur les quarante se classe aux Crossfit Games 2018. À cette dernière étape, on retrouve les quarante meilleurs au monde de tous continents» , précise Chloé Gauvin-David.

Notons que les régionaux de l’Est réunissent la crème de l’Ontario, du Québec, des Maritimes et d’États de l’Est des États-Unis, soit du Vermont, entre autres.

«Chaque endroit dans le monde a ses régionaux et pratique les mêmes entrainements afin de se classer aux Games

L’entrainement et les objectifs

On ne planifie pas d’aller aux Crossfit Games, des dires de Chloé: «Ce n’était pas dans mes plans, ni même dans mes pensées. La vaste majorité des athlètes qui participent aux Crossfit Games pratiquent le sport à temps plein. De mon côté, j’ai beaucoup de choses sur la planche» , raconte l’entrepreneure, entraineure et athlète.

L’heure est donc à la préparation. Elle s’entraine ardemment, et ce, plusieurs heures par semaines. Il faut comprendre que le crossfit est, en fait, un ensemble de disciplines, telles l’haltérophilie et la gymnastique.

«Ma force se retrouve dans tout ce qui concerne la gymnastique, soit le fait de bouger seulement le corps humain dans l’espace.» Dans tous les cas, Chloé sera prête afin de remplir son objectif premier qui est de représenter fièrement le Québec devant le monde.

En effet, rares sont les Québécoises qui se classent aux Games. Chloé Gauvin-David est seulement la quatrième participante de chez nous dans l’histoire. «Je veux montrer que c’est possible de participer aux Crossfit Games en ayant autre chose dans la vie, soit une entreprise. C’est possible de jongler avec différentes occupations et de s’y rendre tout de même» , conclut-elle fièrement.

Pour plus d’informations concernant les Crossfit Games 2018 et pour suivre les performances de l’athlète d’ici lors des compétitions s’échelonnant du 1er au 5 août prochain, il suffit de visiter le [https://games.crossfit.com/games].

Pour plus de renseignements concernant C2 Athletics Crossfit St-Eustache, lieu d’entrainement appartenant à Chloé Gauvin-David: [http://c2athletics.com/].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top