- PUBLICITÉ -
Bref portrait de la surconsommation, du gaspillage et de la décomposition des matières

Bref portrait de la surconsommation, du gaspillage et de la décomposition des matières

À la fin de 2015, la quantité de déchets produits par habitant au Québec s’élevait à 685 kg. Vous demandez-vous parfois ce qu’il advient de vos matières résiduelles lorsque vous vous en débarrassez?

Sacs de plastique

Annuellement, ce sont 5000 milliards de sacs de plastique qui sont consommés dans le monde, et leur durée moyenne d’utilisation est de seulement 20 minutes! Rarement recyclés, ils sont légion à se retrouver dispersés dans la nature et à nuire aux écosystèmes.

Gaspillage alimentaire

Sur le plan mondial, près de 33 % de la nourriture produite est perdue ou jetée, ce qui équivaut à 1,3 milliard de tonnes par an. Au Canada, cette proportion de pertes varie entre 30 et 40 %. Pour produire cette nourriture gaspillée, cela prend le quart de toute l’eau utilisée annuellement en agriculture, sans oublier les coûts de la main-d’œuvre, du transport, etc.

Décomposition des matières

Le papier de toilette prend de 2 semaines à 1 mois pour se décomposer, le papier journal, de 3 à 12 mois et un mégot de cigarette, de 1 à 2 ans. Pour la gomme à mâcher, il faudra attendre 5 ans avant qu’elle ne se soit désagrégée et pour les cannettes en aluminium, de 200 à 500 ans.

Les produits d’hygiène féminine ne se décomposent totalement qu’après une période de 400 à 450 ans, au même titre qu’un sac de plastique. Une bouteille de plastique peut quant à elle prendre de 100 à 1000 ans avant de se désagréger, et le verre… plus de 4000 ans!

Vous désirez trouver des solutions pour faire de meilleurs choix en ce qui a trait à votre consommation et à la gestion de vos matières résiduelles? Visitez le www.recyc-quebec.gouv.qc.ca!

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top