- PUBLICITÉ -

La perte auditive peut découler de plusieurs facteurs. En cas de doute, il est important de consulter.

Bien comprendre sa perte auditive

La perte auditive peut découler de plusieurs éléments et peut se produire à tout âge. Elle touche près de la moitié des Canadiens de plus de 60 ans. Un pourcentage qui est appelé à croître, si l'on se fie aux prévisions de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui estime que, d’ici 2050, près d’une personne sur 10 sera atteinte de déficience auditive.

Deux types de perte auditive

Moins fréquente, la perte de conduction représente environ 10 % des cas. Elle peut être liée à un corps étranger qui obstrue le conduit auditif, comme un bouchon de cérumen. Le tympan perforé, le mauvais fonctionnement des osselets, une otite ou encore une accumulation de liquide dans l’oreille moyenne entrent tous dans cette catégorie. Ce type de perte peut être résolu avec une intervention médicale dans la majorité des cas.

Représentant 90 % des cas, la perte neurosensorielle résulte d’une destruction de cellules ciliées de la cochlée ou du nerf auditif. Elle est souvent due au vieillissement ou à une exposition prolongée au bruit fort. Elle peut aussi être de nature génétique. Ce type de perte est malheureusement irréversible et peut nécessiter le port de prothèses auditives.

Que vous ayez l’impression soudaine de moins bien entendre, ou encore si vous sentez que vous faites parfois répéter votre entourage, dans tous les cas, une consultation avec un professionnel d’une clinique auditive est conseillée.

Marie-Josée Paul clinique auditive

mjpaulaudio.ca

450 433-7966

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top