- PUBLICITÉ -

La directrice générale de l’AGAB, Stéphanie Gingras.

À l’AGAB, on parle de résilience, d’adaptation et de solidarité

Stéphanie Gingras répond à nos questions

L’Association des gens d’affaires de Blainville (AGAB) est un organisme regroupant quelque 450 membres dont les entreprises et commerces opèrent dans des secteurs diversifiés. Comme partout ailleurs, la crise sanitaire qui sévit depuis mars 2020 a eu des effets tangibles. Les temps demeurent incertains, mais à l’AGAB, on préfère regarder vers l’avant. Nous en avons discuté avec la directrice générale, Stéphanie Gingras.

Regard économique (R.E.): Après une année de pandémie, quelle est l’humeur ambiante chez vos membres? Est-ce qu’on s’est adapté?

Stéphanie Gingras (S.G.) : Les entreprises blainvilloises ont fait preuve de résilience et d’une grande adaptabilité. Elles ont su rebondir avec brio. Certaines ont saisi l’occasion pour se redéfinir et même développer de nouvelle offre de service.

À titre d’exemple, Fenêtres Magistral s’est rapidement positionnée entant que producteur de visière de protection, tandis que Jean-François Fournier, propriétaire de MégaMaze, a démarré Les Abris Tecto, qui gardent à l’abri la clientèle faisant la file pour accéder aux commerces.

R.E.: Jusqu’à quel point la pandémie a fait mal jusqu’ici? Quels secteurs sont les plus touchés?

S.G. : La pandémie a frappé très durement plusieurs secteurs de l’économie. Pensons notamment aux soins personnels, aux restaurateurs ou aux centres d’entraînement. D’un point de vue plus positif, on sent franchement un sentiment de solidarité provenant de la clientèle. La tendance à l’achat local semble s’être enracinée plus profondément dans les valeurs des citoyens et cela nous réjouit.

R.E. : À ce propos, quel est le bilan de la campagne À Blainville, on se lave les mains et on se serre les coudes?

S.G. : Dès le mois de mars, la campagne a permis à une foule d’entreprises de profiter d’une visibilité gratuite dans un répertoire Web. Ce microsite met en valeur les diverses stratégies mises en place par chaque entreprise afin de maintenir le service et assurer les respects des normes de distanciation et d’hygiènes en vigueur. À son paroxysme, le site a accueilli une pointe de 40 000 visiteurs en un mois.

Une foule d’autres initiatives, dont plusieurs avec une collaboration soutenue de la Ville de Blainville, ont permis de soutenir les entreprises. Par exemple, des initiatives telles que Local sous le sapin ou Lumière sur votre entreprise ont fait rayonner les entreprises de tous les secteurs. D’autres campagnes visaient des industries particulières, comme celle de Blainville Gourmand, qui battait son plein en mars dernier.

R.E. : Quel sera le rôle de l’AGAB dans les mois qui viennent, alors qu’on parle de plus en plus de relance économique?

S.G. : Par exemple, la Ville de Blainville et l’AGAB lanceront sous peu la campagne Blainville Solidaire. Du 3 au 28 mai, les citoyens pourront acheter des cartes-cadeaux d’une valeur de 30 $ avec un paiement de 20 $. La Ville bonifiera automatiquement chaque carte-cadeau d’un montant de 10 $. Ainsi, les Blainvillois seront invités à se rendre au [www.blainvillesolidaire.ca] pour y acheter les cartes-cadeaux. Pour le moment, les entreprises sont invitées à s’inscrire sur la plateforme afin de participer pour en faire bénéficier leur clientèle.

R.E. : À court et moyen terme, comment entrevoit-on l’avenir, à l’AGAB?

S.G. : L’AGAB a un nouveau président : Charles Bergeron-Vachon, VP achat & Approvisionnement à La Petite Bretonne, depuis bientôt 30 ans. Il a repris le flambeau de Michel Limoges, qui poursuit son mandat d’administrateur à titre de Président Ex-Officio. Le conseil d’administration de l’AGAB a accueilli plusieurs nouvelles figures, au cours des derniers mois, dont Christian Paradis, directeur général de la Caisse Desjardins de l’Envolée.

C’est donc avec un conseil d’administration renouvelé et une permanence toujours aussi déterminée que l’AGAB est prête à poursuivre sa mission. Nous sommes enthousiastes à l’idée d’accompagner les acteurs du milieu dans l’importante relance économique qui nous attend.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top