- PUBLICITÉ -
Un troisième Groupe de médecine familiale voit le jour dans Thérèse-De Blainville

(Photo Michel Chartrand)

Un troisième Groupe de médecine familiale voit le jour dans Thérèse-De Blainville

GMF Fontainebleau

De passage à Blainville, mardi dernier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Yves Bolduc, a annoncé la formation d’un nouveau groupe de médecine familiale (GMF) à Blainville, soit le GMF Fontainebleau. «Ce GMF est une bonne nouvelle en soi qui fait partie d’un enjeu encore plus important, soit celui d’améliorer l’accès aux services médicaux», a-t-il établi d’emblée, parce qu’un meilleur accès aux services médicaux passe nécessairement, croit-il, par la formation de GMF.

«Nous visons 300 GMF dans les prochaines années», a-t-il ajouté. Présentement, il en existe 181 à l’échelle de la province.

Troisième à voir le jour sur le territoire de la MRC de Thérèse-De Blainville, après ceux de Lorraine et de Blainville La Source, le GMF Fontainebleau est le fruit d’une entente de collaboration avec le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Thérèse-De Blainville, qui lui fournira les services de deux infirmières, en appui à l’équipe actuelle de 10 médecins, permettant ainsi, fait-on valoir, une meilleure prise en charge et un meilleur suivi des patients, dont le nombre varie entre 12 000 et 15 000.

En effet, ces nouveaux services de suivi et de soutien en GMF se développeront graduellement avec l’embauche de deux infirmières vers juin 2009. Les deux infirmières affectées au GMF pourront effectuer des activités de prévention, de promotion, de dépistage ainsi que du suivi systématique des clientèles vulnérables inscrites. Elles offriront également un soutien à la pratique médicale pour la rendre plus efficace.

Opération séduction

Or, bien que le nouveau GMF Fontainebleau offre aux médecins la possibilité d’effectuer leur travail plus efficacement et, conséquemment, de réduire le temps d’attente, aucun nouveau médecin n’est prévu s’ajouter pour le moment à l’équipe en place. «Malheureusement, aucun accès n’est prévu pour la nouvelle clientèle. Deux médecins seront cependant en place à tous les jours afin de répondre à la clientèle sans rendez-vous», indique toutefois Diane Pelletier, médecin et co-gestionnaire du GMF.

Sachant que près d’une personne sur deux résidant sur le territoire de la MRC de Thérèse-De Blainville n’a pas accès à un médecin de famille, il apparaît difficile, à tout le moins à première vue, de comprendre l’effervescence entourant la formation de ce nouveau GMF.
«Notre mission est d’offrir des services de première ligne à la population que nous desservons», de débuter André Poirier, directeur général au CSSS de Thérèse-De Blainville. «Nous croyons fermement que les jeunes médecins seront davantage attirés par notre région, du simple fait que des GMF seront en place. Parce que la structure de travail est là et parce que l’ajout d’infirmières représente un gros avantage. De plus, la formation de GMF nous offre une perspective d’avenir plus intéressante quant à notre rôle de leader dans la région», a-t-il ajouté, se réjouissant du fait qu’un quatrième GMF semble déjà se dessiner.

Mentionnons que le GMF Fontainebleau est le 13e du genre dans les Laurentides, sur un idéal de 22. «Nous encouragerons toutes les initiatives locales qui iront dans ce sens», s’est contenté de commenter Marc Fortin, président-directeur général de l’Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides, sans toutefois avancer d’échéancier.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top