- PUBLICITÉ -
«Tel que prévu, nous vaccinons 300 personnes à l’heure» – Nicole Blouin,CSSS Thérèse-De Blainville

(Photo Michel Chartrand)

«Tel que prévu, nous vaccinons 300 personnes à l’heure» – Nicole Blouin,CSSS Thérèse-De Blainville

La campagne de vaccination bat son plein sur le territoire

Le mercredi 4 novembre marquait la première journée de vaccination contre la grippe A (H1N1) pour les personnes à risque de complications, soit les enfants de plus de six mois et de moins de cinq ans et leurs parents, les personnes souffrant de maladies chroniques (troubles cardiaques, maladies respiratoires, diabète, cancer, etc.) et les personnes habitant avec celles-ci.

Dès l’aube, mercredi dernier, plus de 1 900 personnes se sont donc présentées aux Galeries des Mille-Îles, à Rosemère, afin de recevoir leur coupon de vaccination. Or, selon le CSSS Thérèse-De Blainville, la demande est actuellement trop forte pour le nombre de vaccins disponibles.
«Nous avons été obligés de retourner bien des gens aujourd’hui (NDLR: jeudi 5 novembre), car nous n’avions que 2 100 vaccins en mains, précise Nicole Blouin, agente d’information au CSSS Thérèse-De Blainville. Cependant, tel que prévu, nous vaccinons 300 personnes à l’heure.»

Selon Michèle St-Pierre, chef de l’administration du programme santé, au CLSC Thérèse-De Blainville, le début de la vaccination s’est fait sans trop de heurts et aucun effet secondaire n’avait été signalé au moment de mettre sous presse. Précisons qu’à cet effet, on a demandé à tous les vaccinés de demeurer sur place pendant un quart d’heure, une fois la dose administrée, afin de s’assurer que tout allait bien.

Outre la preuve de résidence imposée à tous, l’état de santé des personnes souffrant de maladies chroniques ne peut être confirmé. On se fie actuellement sur la bonne foi des gens.

L’équipe à l’immunisation est composée de 24 infirmières qui vaccinent, sept infirmières déléguées à l’évaluation et six à la préparation des vaccins.

Annonce

Sachez que la vaccination reprendra de plus belle à compter de lundi prochain, à 8 h et non 6 h 30, avec la distribution des coupons.

La vaccination se poursuivra selon le calendrier, et ce, jusqu’au 22 décembre prochain. La population en général est appelée à se faire immuniser à compter du 16 novembre. La carte d’assurance maladie est obligatoire.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top