- PUBLICITÉ -
«Les parents demeurent la meilleure ressource pour leur enfant» — Roc Lafortune

(Photo Michel Chartrand)

«Les parents demeurent la meilleure ressource pour leur enfant» — Roc Lafortune

Le comédien est associé à Action Autisme

On le connaît pour ses nombreux rôles tant au cinéma qu’à la télévision. Depuis des années, c’est lui qui incarne Julien dans la série Les Boys, un personnage aux antipodes de l’homme qui joue, depuis six ans maintenant, le plus grand rôle de sa vie: celui du papa de Muriel. «Muriel était un beau bébé rose et en santé. Elle gazouillait tout le temps», évoque Roc Lafortune. Puis, tout a basculé. «Un peu après ses 18 mois, Muriel a reçu son vaccin. À partir de ce moment, elle est devenue plus distante et nous avons remarqué qu’elle ne nous regardait plus dans les yeux», relate-t-il.

L’inquiétude s’est dès lors installée et les parents ont rapidement et bien malgré eux dû faire face à une nouvelle réalité: Muriel devenait de plus en plus exclusive et semblait désormais vivre dans un monde où elle seule pouvait entrer. Quelques mois plus tard, le diagnostic est tombé, comme une bombe. «Quand nous avons appris que Muriel était atteinte d’autisme, nous avons été dévastés. Ça remettait tout en question», souffle-t-il.

Ont suivi des mois et des mois de recherche sur Internet et dans les livres pour trouver une quelconque façon de venir en aide à Muriel. Parce que là réside aussi le drame de ces parents. «On est laissés à nous-mêmes. On nous met sur des listes d’attente et pendant ce temps, on ne bénéficie d’aucun soutien, d’aucune aide», déplore-t-il. Qui plus est, une fois le diagnostic établi, les services offerts ne conviennent pas toujours. «Les parents demeurent la meilleure ressource pour leur enfant», a-t-il rapidement constaté.

- Publicité -

La méthode Son-Rise

Partant de ce principe, Roc Lafortune et sa conjointe ont alors entrepris d’élargir leurs recherches afin de trouver la méthode qui conviendrait le mieux aux besoins de leur fille. Et c’est aux États-Unis qu’ils ont découvert ce qui constitue aujourd’hui le quotidien de Muriel: la méthode Son-Rise, une façon de faire innovante, créée par des parents, pour des parents et des professionnels, et qui permet de concevoir et de mettre en place des programmes à la maison centrés sur les enfants.
«Nous appliquons cette méthode depuis près de trois ans. Depuis, son vocabulaire s’est enrichi, elle fait des phrases complètes et elle nous répond de plus en plus», assure-t-il. Voilà autant de progrès qui attisent en lui l’espoir qu’un jour, Muriel ne sera plus autiste. «Je demeure convaincu qu’on peut guérir l’autisme, à divers degrés», soutient-il.

La méthode en question requiert un vaste effectif, puisqu’elle implique la présence d’au moins deux personnes auprès de Muriel, et ce, 12 heures par jours, 7 jours par semaine. Les personnes intéressées à recevoir une formation et à s’impliquer auprès de la petite fille peuvent composer le 450-621-6931 ou écrire à rocdog@videotron.ca.

Par ailleurs, Roc Lafortune et sa conjointe travaillent présentement à mettre sur pied un centre de formation où serait enseignée aux parents et aux bénévoles la méthode suivie par Muriel. «Nous aimerions que ce centre soit situé à Rosemère. Nous avons déjà rencontré la mairesse à ce sujet», indique-t-il.

Action Autisme

Depuis quelques années, Roc Lafortune associe son nom à la cause d’Action Autisme, un organisme dont la mission vise justement à aider financièrement les familles à mettre sur pied un programme de stimulation pour leur enfant autiste. Le samedi 6 février se tiendra un massothon au profit d’Action Autisme. L’activité se déroulera au Centre de santé et de relaxation Kaïki, situé au 75, boulevard des Châteaux, suite 222, à Blainville. Pour information, composez le 450-420-7337.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyagez avec Vasco
- PUBLICITÉ -
Top