- PUBLICITÉ -
Le Groupe JCL devient le premier partenaire Diamant

(Photo Michel Chartrand)

Le Groupe JCL devient le premier partenaire Diamant

Campagne de financement de la Fondation Drapeau et Deschambault

En décembre dernier, le président Joé Bélanger dévoilait les grandes lignes de la campagne de financement de la Fondation Drapeau et Deschambault, une campagne échelonnée sur trois ans, dont l’objectif vise à amasser minimalement 500 000 $. Comment? En ciblant principalement les entreprises et les organismes de la région par le biais d’un programme de visibilité.

Signe que le projet est résolument en branle, le premier partenaire Diamant (25 000 $ et plus), nommément le Groupe JCL (les journaux Nord Info, La Voix des Mille-Îles, L’Éveil et La Concorde) vient tout juste de signer le protocole d’entente le liant à la Fondation. Un second partenaire Diamant, les Caisses Desjardins Laurentides Centre Sud, devrait signer le sien d’ici peu.
À terme, la campagne, espèrent les responsables, permettra d’améliorer la qualité de vie des résidents des centres d’hébergement Drapeau Deschambault, à Sainte-Thérèse et Hubert-Maisonneuve, à Rosemère. «Nous souhaitons sensibiliser les gens aux besoins existants et à leur capacité d’agir», indique M. Bélanger. Le geste est d’autant plus important qu’il touche directement les gens de la communauté. «C’est un geste de proximité, un attachement à sa communauté», déclare pour sa part le directeur général du CSSS Thérèse-De Blainville, André Poirier.

Au cours des prochains mois, la Fondation ciblera et communiquera avec les entreprises de la région afin de leur soumettre son programme de visibilité.

- Publicité -

Maison de soins palliatifs

Au-delà des besoins urgents et des projets à court terme qui figurent à l’agenda de la Fondation Drapeau et Deschambault, un but se dessine et se précise, celui de construire une maison de soins palliatifs. «Présentement, nous avons une unité en soins palliatifs, au centre d’hébergement Drapeau Deschambault, qui compte huit lits. Mais notre vision serait éventuellement de doter notre MRC d’un troisième centre d’hébergement, en raison du vieillissement de la population et de la hausse de la demande, et d’y annexer une maison de soins palliatifs», explique M. Poirier. Cette façon de faire réduirait les coûts de construction et d’entretien et, au surplus, assurerait la pérennité de l’établissement.

Pour communiquer avec la Fondation Drapeau et Deschambault, composez le 450-437-4276.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyagez avec Vasco
- PUBLICITÉ -
Top