- PUBLICITÉ -

Photo pixabay.com

Le crédit, oui, mais à quel prix?

Il est pratique d'avoir une carte de crédit. Elle permet de faire des achats sur le Web; elle dépanne lors de situations imprévues; et elle est généralement assortie d'un plan de récompenses. Mais l'aspect intangible de ce mode de paiement peut aussi engendrer une banalisation des dépenses et occasionner un endettement excessif. Voici quelques conseils à garder en tête afin de faire bon usage du crédit et demeurer en bonne santé financière!

Rares sont ceux qui, de nos jours, peuvent se targuer de vivre sans carte de crédit. Il faut admettre qu’il s’agit là d’un outil pratique, souple et très accessible. Toutefois, comme il permet de se procurer aisément divers biens sans avoir l’argent à disposition dans son compte bancaire, les dangers de dérapage sont bien réels. Pour éviter de tomber dans le piège du surendettement, deux questions s’imposent. D’abord, en avez-vous réellement besoin? Puis, pouvez-vous vous le permettre?

Lorsqu’on utilise de l’argent comptant ou la carte de débit pour régler ses achats, on est confronté à une limite claire et précise, c’est-à-dire le montant disponible dans son compte en banque. Avec la carte de crédit, la tentation de dépenser est plus grande. Il arrive même que certaines personnes multiplient les achats dans le but d’amasser des points échangeables contre des récompenses. Or, ces programmes permettent généralement d’accumuler 1 ou 2 % de ses achats en points… un bien maigre retour sur investissement!

D’autres ont recours au crédit pour obtenir une avance de fonds. Il s’agit toutefois là d’une façon très coûteuse d’emprunter de l’argent, le taux d’intérêt étant généralement plus élevé que pour les achats réguliers. Dans ce cas, il est plutôt conseillé de faire appel à son institution financière afin d’en savoir plus sur les différents produits disponibles (ex. prêt personnel, marge de crédit, etc.).

Bref, lorsqu’on utilise la carte de crédit, il faut redoubler de vigilance et toujours garder en tête son budget et sa capacité de remboursement. L’idéal, c’est de payer la totalité de ses factures à temps. Si ce n’est pas possible, prenez soin de verser plus que le minimum requis chaque mois. Ainsi, vous éviterez d’accumuler les intérêts inutilement. Et, surtout, faites vos paiements… car un oubli affectera négativement votre cote de crédit.

Un outil pratique

Vous vous demandez combien de temps il vous faudra pour rembourser votre carte de crédit? La boîte à outils développée par Dettes.ca / Groupe Leblanc Syndic est une référence intéressante et gratuite pour qui désire reprendre le contrôle de ses finances. Le calculateur permet d’avoir un bon aperçu du coût réel de la carte de crédit, en incluant les intérêts. Le résultat risque de vous surprendre…

Votre situation financière vous préoccupe?

Depuis 2004, Dettes.ca / Groupe Leblanc Syndic a aidé plusieurs milliers de personnes à se libérer de leurs soucis financiers. Les créateurs de santé financière sauront vous renseigner sur les différentes solutions qui s’offrent à vous, selon votre situation personnelle. D’ailleurs, vous pouvez obtenir des réponses à vos questions et régler vos dettes dans le confort de votre foyer grâce aux rencontres en vidéoconférence ou par téléphone. Prenez rendez-vous dès maintenant en cliquant ici ou en communiquant avec le bureau de Blainville au 450 234-0102. La consultation est gratuite, simple à réaliser, sans engagement et en toute confidentialité.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top