- PUBLICITÉ -

Marche mondiale des femmes 2020: «Résistons pour vivre, Marchons pour transformer!»

Étant réunies virtuellement à l’occasion de leur assemblée générale annuelle qui avait lieu à la mi-octobre, plus d’une vingtaine de femmes issues des organismes membres du Réseau des femmes des Laurentides (RFL) ont profité de l’occasion pour souligner ce qui devait être la clôture des activités de la Marche mondiale des femmes 2020.

Les actions à l’international ont pris fin le 17 octobre, mais au Québec, les femmes se mobiliseront jusqu’à l’automne 2021. Le thème choisi est «Résistons pour vivre, Marchons pour transformer!».

Au cours des derniers mois, les femmes de partout dans le monde se sont réunies autour d’actions pour dénoncer les inégalités entre les femmes et les hommes afin de construire un monde basé sur la paix, la justice, l’égalité, la liberté et la solidarité. Au Québec, cette nouvelle série d’actions débute avec la diffusion d’une des cinq revendications qui avaient été dévoilées lors du lancement des activités, en mars dernier.

Cette dernière vise à poursuivre la lutte contre la pauvreté des femmes et des familles. Les participantes demandent de reconnaître pleinement la valeur du travail des femmes en assurant un revenu qui couvre tous les besoins essentiels, notamment, en haussant immédiatement le salaire minimum à 15$ de l’heure. «Le Réseau des femmes des Laurentides s’est attardé à l’enjeu de l’autonomie économique des femmes en réalisant un état des lieux sur le sujet, qui fut lancé en mars dernier. L’occasion nous semblait toute désignée aujourd’hui pour remettre en lumière cet outil précieux», nous rapporte Mélanie Hébert, présidente du RFL.

«“EMPREINTES DE FEMMES – Un pas de plus vers l’autonomie économique des femmes en situation de vulnérabilité ou de pauvreté” fait état de la situation économique et des facteurs d’appauvrissement des femmes de la région. L’état des lieux propose également diverses solutions aux élus et partenaires, dont celle de développer des logements abordables, accessibles et sécuritaires pour les femmes en situation de vulnérabilité ou de pauvreté», mentionne Vicky Langlais, coordonnatrice du RFL.

L’état des lieux est disponible gratuitement sur le site Web du RFL au: [http://www.femmeslaurentides.org/wp-content/uploads/2019/03/Etat-des-lieux-RFL-2019-FINAL.pdf].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top