- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: Tourisme Mirabel

Une toute nouvelle formule pour le Marché du terroir de Mirabel

Après l’expérience décevante vécue l’an dernier au Mégacentre Premium Outlets de Montréal, la Ville de Mirabel déménage à nouveau son marché public en vue de la période estivale; et c’est plutôt à un tout nouveau Marché du terroir dorénavant basé au centre culturel du Domaine-Vert Nord qu’elle invite ses résidents et ceux d’ailleurs à faire le plein de produits frais, de prêt-à-manger et de mets préparés. Et, de surcroit, un dimanche, plutôt qu’un jeudi comme c’était jusqu'alors le cas!

Un succès qui dépendra, comme toujours, de la température

Lorsque le mois de mars se pointe le bout du nez, c’est signe que l’hiver tire à sa fin. Et c’est aussi à cette période de l’année que débute officiellement la saison des sucres au Québec, y compris dans l’ensemble de la grande région de l’Outaouais et des Laurentides, qui compte 168 entreprises acéricoles.

Le Marché public de Mirabel s’offre cet été une nouvelle adresse

Pour une troisième année consécutive, Mirabel a son marché public. Après avoir eu pignon sur rue, les deux années précédentes, à proximité du Centre culturel Joseph-Savard, dans le secteur de Saint-Janvier, celui-ci aménage cet été à une toute nouvelle adresse, soit du côté ouest du Mégacentre Premium Outlets Montréal, situé, dans le secteur du Domaine-Vert […]

Le Marché public de Mirabel s’offre une nouvelle adresse

Pour une troisième année consécutive, Mirabel aura son marché public. Après avoir eu pignon sur rue, les deux années précédentes, à proximité du Centre culturel Joseph-Savard, dans le secteur de Saint-Janvier, celui-ci aménage cet été à une toute nouvelle adresse, soit du côté ouest du Mégacentre Premium Outlets Montréal, situé, dans le secteur du Domaine-Vert […]

C’est à nouveau le temps de se «sucrer le bec»!

Charles Lafleur, 7 ans, est un jeune garçon de peu de mots. Mais, pas besoin de parler lorsqu’arrive le temps de goûter à la tire d’érable sur la neige. Le simple fait d’en reprendre deux fois montre bien que Charles adore cela, lui qui visitait, avec un groupe venu de Longueuil en autobus, la Cabane à sucre Constantin, à Saint-Eustache. Et il ne sera pas le seul ces prochaines semaines à vivre telle expérience.

- PUBLICITÉ -
- PUBLICITÉ -