- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: syndicat

Les employés demandent d’être mieux outillés

Dans un communiqué de presse qu’il a fait parvenir aux membres des médias cette semaine, le Syndicat du personnel de soutien de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI), qui représente quelque 2 200 employés, estime que la direction de la commission scolaire a les moyens d’améliorer la situation. Pour lui, le fait d’invoquer la pénurie de personnel est un moyen de ne pas remettre en question des choix de gestion.

La population est interpellée dans le dossier du transport scolaire

Au coeur d’une campagne électorale qui ignore un secteur au bord de la crise, les membres du Secteur transport scolaire (STS) de la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP–CSN) ont décidé d’interpeller la population en lançant une campagne d’affichage public visant à documenter les problèmes vécus dans leur secteur et dénoncer la pénurie de main-d’oeuvre en lien direct avec les conditions de travail.

Entente de principe pour les CPE: Les négociations régionales et locales se poursuivent

Une entente de principe est intervenue le 6 novembre dernier en soirée entre le comité national de négociation des 11 000 travailleuses des CPE, membres de la FSSS–CSN, et le ministère de la Famille et les associations d’employeurs. En conséquence, les deux journées de grève prévues mardi et mercredi, ont été annulées.

- PUBLICITÉ -

Bibliothèque Paul-Mercier: Des employés syndiqués mécontents face aux pertes d’emplois

Un rendez-vous prenant la forme d'un « dîner pacifique » a eu lieu devant la bibliothèque Paul-Mercier, le 19 octobre, dès midi. Des employés syndiqués cols bleus et cols blancs affichait leur solidarité face aux pertes d’emplois au sein du personnel du lieu public blainvillois.

Les employés du CISSS dénoncent cette pratique

Les employés qui œuvrent dans les différents établissements gérés par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides doivent payer un dollar par jour de travail pour stationner leur véhicule. Or, il semble que l’employeur ait décidé «sans autorisation» de prélever ce montant directement sur leur paie, ce que dénonce vivement […]

- PUBLICITÉ -