- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: sur le fil de mon imaginaire

Hélène Lachapelle et la «loussitude»

Ce sont de grands tableaux atmosphériques, aux couleurs éminemment contrastées (tons chauds, tons froids), lieux d’une conversation entre l’artiste et sa toile, lorsqu’elle cherche, dira-t-elle, à «taire sa tête pour laisser passer l’essence». Une sorte de lâcher prise auquel elle donne le nom charmant de «loussitude».

- PUBLICITÉ -