- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: Simon Marcil

Cabanes à sucre: un cri du coeur entendu par les députés bloquistes des Basses-Laurentides

Avec l’arrivée de la saison des sucres, les députés bloquistes des Basses-Laurentides, Simon Marcil (Mirabel), Louise Chabot (Thérèse-De Blainville) et Luc Desilets (Rivière-des-Mille-Îles), unissent leur voix à celle de l’Association des salles de réception et érablières du Québec (ASEQC) afin de manifester leur appui envers les cabanes à sucre du Québec, durement touchées depuis le début de la pandémie. Depuis un an, c’est le quart d’entre elles qui ont dû cesser leurs activités agrotouristiques.

Une motion du Bloc Québécois sur les médias écrits rejetée

Le porte-parole en matière de communications du Bloc Québécois, Martin Champoux, la députée de Thérèse-De Blainville, Louise Chabot, le député de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets, et le député de Mirabel, Simon Marcil, dénoncent l’immobilisme du fédéral face à la crise que vivent les médias écrits québécois.

Budget 2021: le Bloc Québécois poursuit une tournée de consultations

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, et les députés bloquistes des Basses-Laurentides, Simon Marcil (Mirabel), Louise Chabot (Thérèse-De Blainville) et Luc Desilets (Rivière-des-Mille-Îles), poursuivent une tournée de consultations au Québec en vue du premier budget du gouvernement Trudeau en bientôt deux ans.

Une vision d’avenir pour les hebdomadaires régionaux

En ce début de rentrée parlementaire, les députés du Bloc Québécois des Laurentides tiennent à réaffirmer leur appui aux médias régionaux. Le Bloc Québécois soutient l’idée d’une meilleure approche en matière de taxation des multinationales d’internet en demandant qu’elles paient leurs impôts, qu’elles fournissent des redevances de 3 % sur leurs activités dédiées aux arts et médias et en exigeant leur participation à la création d’un fonds dédié en soutien aux médias d’information, dont la presse écrite régionale.

- PUBLICITÉ -

Rentrée parlementaire à Ottawa: Simon Marcil dresse sa liste de priorités

Les élus du Bloc Québécois (BQ) ont participé à un caucus virtuel, dernièrement, dans le but de discuter, entre autres, des priorités qui seront défendues lors de la session parlementaire qui a débutée déjà, le lundi 25 janvier. Le député fédéral de Mirabel, Simon Marcil, faisait partie de ce groupe de rencontre. Dans le cadre d’un deuxième entretien téléphonique tenu en autant de semaines, il a partagé ce qui retiendra son attention.

Simon Marcil se retirera de la vie politique après son mandat

Le député fédéral de la circonscription de Mirabel, Simon Marcil annonce qu’il quittera la vie politique au terme de son présent mandat; une décision qui fait suite à un arrêt de travail pour des raisons reliées à sa santé mentale. En prévision de la rentrée parlementaire de cette semaine, l’élu se dit maintenant en parfaite condition et fin prêt pour reprendre ses responsabilités à la Chambre des communes, sise à Ottawa.

Rentrée parlementaire: le Bloc Québécois dévoile ses priorités

À l’issue du caucus présessionnel virtuel du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, chef du parti, Louise Chabot, députée de Thérèse-De Blainville, Luc Desilets, député de Rivière-des-Mille-Îles et Simon Marcil, député de Mirabel, ont dévoilé les priorités des 32 élus bloquistes à l’aube d’une rentrée parlementaire plus que jamais marquée par la COVID-19.

Emplois d’été Canada 2021: lancement du processus de demande des employeurs

Les organismes à but non lucratif et les employeurs des secteurs public et privé comptant 50 employés ou moins à temps plein peuvent dès maintenant présenter une demande de financement dans le cadre du programme d'Emplois d'été Canada (EéC), pour l'embauche de jeunes de 15 à 30 ans.

Le député Simon Marcil est atteint d’un trouble bipolaire

Pointé du doigt par le National Post, lundi, pour ses nombreuses absences en Chambre au cours de la dernière année, le député de Mirabel, Simon Marcil, a affirmé mardi, sur sa page Facebook, être atteint d’un trouble bipolaire. Aux gens de Mirabel, écrit-il, au cours de la dernière année, j’ai dû malheureusement m’absenter, faisant face […]

- PUBLICITÉ -