- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: Saint-Placide

Basses-Laurentides: Prendre le temps de découvrir sa propre région

En cette période de COVID-19, plusieurs personnes ont choisi de passer leurs vacances estivales chez eux, mais aussi d’en profiter pour découvrir les régions touristiques du Québec plutôt que de voyager à l’extérieur. Et parmi ces régions à visiter, il y en a une située pourtant si près de chez soi et qui ne demande qu’à mieux se faire apprécier par les gens qui ont choisi d’y vivre, celle des Basses-Laurentides.

Qualité et diversité en 2020 à Saint-Placide

Ce sont les mots de la présidente de la Société Arts et Culture (SAC) de Saint-Placide, Louise Drouin, et elle a bien raison de le souligner, même si ça ne surprendra personne. Comme toujours, il y aura de la musique, des arts visuels, du chant choral et de la bande dessinée, en tout 23 événements, qui se tiendront tout au long de l’année sur les plateaux habituels.

Les municipalités des Basses-Laurentides sont satisfaites

S’il faut se fier à un tour d’horizon mené auprès de certaines d’entre elles, les municipalités riveraines des Basses-Laurentides accueillent favorablement le Plan d’action en matière de sécurité civile relatif aux inondations qu’a déposé, le 1er mars dernier, le ministre de la Sécurité publique du Québec, Martin Coiteux.

À peine 7,5 % des dossiers soumis par les sinistrés ont été «fermés»

Presque 10 mois après les inondations qui ont très sévèrement touché plusieurs municipalités des Laurentides, dont celles situées en bordure du lac des Deux Montagnes et de la rivière des Mille Îles, quelque 950 dossiers, sur les 1 023 soumis par des particuliers, n’ont toujours pas été «fermés» par le gouvernement du Québec.

- PUBLICITÉ -

Inondations dans la région: la ministre St-Pierre est sensibilisée à la situation

Que ce soit à Oka ou à Saint-Placide, deux municipalités qu’elle a visitées samedi après-midi, la ministre responsable de la région des Laurentides, Christine St-Pierre, a été en mesure de constater de l’ampleur des inondations qui sévissent à ces deux endroits, et être sensibilisée à l’importance d’y déployer des soldats le plus rapidement possible.

- PUBLICITÉ -