- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: REM

Avant les travaux du REM: les caquistes Girard et Charette veulent des mesures d’atténuation

Aux prises avec les mêmes problèmes de congestion routière, les candidats de la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans Groulx et Deux-Montagnes, Éric Girard et Benoit Charette, ont fait front commun pour dévoiler les solutions qu’ils préconisent pour améliorer les déplacements sur la couronne nord. Et cela doit commencer immédiatement, ont-ils dit, par la mise en place de mesures d’atténuation avant l’interruption de la ligne Deux-Montagnes en raison des travaux d’implantation du futur Réseau express métropolitain (REM).

Prolongement du REM: Le maire de Mirabel salue l’engagement du PLQ

Dans la foulée des engagements électoraux annoncés en matière de mobilité, le maire de Mirabel, Jean Bouchard, accueille très positivement que le chef du Parti libéral du Québec (PLQ), Philippe Couillard, se soit engagé, s’il est réélu, à interpeller la Caisse de dépôt et placement du Québec en faveur d’un prolongement du REM vers Mirabel.

Le péquiste Goyer parle d’un «grand dérangement» qui aurait pu être évité

Disant partager «entièrement» les inquiétudes des usagers du train de banlieue de la ligne Deux-Montagnes, le candidat du Parti québécois (PQ) dans Deux-Montagnes en vue des élections provinciales du 1er octobre prochain, Daniel Goyer, estime que le projet du Réseau express métropolitain (REM) ne constitue pas une «véritable solution» pour accroître la mobilité des citoyens […]

Le maire Bouchard salue «l’enthousiasme» du premier ministre Couillard

Après avoir vu les associations libérales de Mirabel et de Saint-Jérôme reconnaître la nécessité de parachever l’autoroute 13 jusqu’à l’autoroute 50 et appuyer l’idée de prolonger le tracé du Réseau express métropolitain (REM) jusqu’à Mirabel, le maire Jean Bouchard a tenu à saluer «l’enthousiasme» qu’a manifesté le premier ministre Philippe Couillard en ce qui a […]

Le maire Bouchard salue «l’enthousiasme» du premier ministre Couillard

Après avoir vu les associations libérales de Mirabel et de Saint-Jérôme reconnaître la nécessité de parachever l’autoroute 13 jusqu’à l’autoroute 50 et appuyer l’idée de prolonger le tracé du Réseau express métropolitain (REM) jusqu’à Mirabel, le maire Jean Bouchard a tenu à saluer «l’enthousiasme» qu’a manifesté le premier ministre Philippe Couillard en ce qui a […]

- PUBLICITÉ -

La CAQ propose de prolonger l’autoroute 13

En compagnie notamment du chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ), François Legault, le député provincial de Deux-Montagnes et porte-parole caquiste en matière de transports, Benoît Charette, a dévoilé le plan que sa formation entend mettre de l’avant pour décongestionner Montréal et les banlieues au lendemain des élections du 1er octobre prochain. Ce plan qui […]

La CAQ propose de prolonger l’autoroute 13

En compagnie notamment du chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ), François Legault, le député provincial de Deux-Montagnes et porte-parole caquiste en matière de transports, Benoît Charette, a dévoilé le plan que sa formation entend mettre de l’avant pour décongestionner Montréal et les banlieues au lendemain des élections du 1er octobre prochain.

REM: Le maire Bouchard salue «l’enthousiasme» du premier ministre Couillard

Après avoir vu les associations libérales de Mirabel et de Saint-Jérôme reconnaître la nécessité de parachever l’autoroute 13 jusqu’à l’autoroute 50 et appuyer l’idée de prolonger le tracé du Réseau express métropolitain (REM) jusqu’à Mirabel, le maire Jean Bouchard a tenu à saluer «l’enthousiasme» qu’a manifesté le premier ministre Philippe Couillard en ce qui a trait à ce prolongement souhaité du REM en territoire mirabellois.

Un premier gain avec la mise sur pied d’un bureau de projets

Si leurs demandes sont nombreuses et pressantes, les 19 villes et municipalités qui ont pris part au Forum sur la mobilité et le transport collectif se disent satisfaites pour le moment de la mise sur pied, d’ici le 1er septembre prochain, d’un bureau de projet pour la réalisation du réseau intégré de transport collectif Laval–Basses-Laurentides qu’ils réclament.

Les maires soumettent des demandes à réaliser d’ici 15 ans

Sans grande surprise, c’est une liste d’épicerie bien garnie qu’ont présentée les maires des 19 villes et municipalités, au terme du Forum sur la mobilité et le transport collectif, en vue de développer, dans un horizon de 15 ans, un réseau de transport intégré à Laval et dans les Basses-Laurentides.

- PUBLICITÉ -