- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: Petit théâtre du nord

Coup de théâtre!

(NDLR : ce vendredi 19 juin, la troupe du Petit Théâtre du Nord devait présenter sa nouvelle production, un texte de Simon Boulerice intitulé Nous nous sommes tant aimés, dans une nouvelle salle qui devait être inaugurée en même temps, à Boisbriand. Ce sera partie remise. Voici le message que les fondateurs du PTDN souhaitent adresser au public qui les suit depuis 23 ans.)

La déception, l’incertitude et toujours l’envie de créer

La patience est mère de toutes les vertus, dit-on dans la langue des poètes, des philosophes et des dramaturges, et les artisans du Petit Théâtre du Nord (PTDN), qui devaient inaugurer très bientôt (le 19 juin) un nouveau lieu de création et de diffusion, à Boisbriand, devront une fois de plus contenir leur enthousiasme : ce sera tout au mieux à l’automne. Sinon à l’été 2021. Ou dès qu’un vaccin sera disponible.

Le Petit Théâtre du Nord doit reporter sa saison

Les principaux diffuseurs de spectacles de la région jonglent du mieux qu’ils peuvent avec les aléas de la crise actuelle et doivent ajuster ponctuellement leur programmation, au fur et à mesure des recommandations émises par la Santé publique et des décisions prises par les autorités gouvernementales.

La vérité se cache entre les murs

Avant d’entrer dans la salle, on ne sait à peu près rien de la nouvelle production du Petit Théâtre du Nord (PTDN), sinon qu’un coup de feu sera tiré. La mise en garde apparaît d’ailleurs sur un panneau placé en évidence: nous voilà prévenus. Personne ne fera le saut, sauf les quelques distraits qui cherchaient un visage connu, sinon une occasion de couper la file ou qui encore, le nez plongé dans le programme de la soirée, traquaient l’embryon d’une piste de lecture. Peine perdue.

- PUBLICITÉ -

Une autre année record pour le PTDN

Alors que le monde du spectacle doit en général composer avec un taux de fréquentation résolument à la baisse, le Petit Théâtre du Nord (PTDN) continue de fracasser des records, lui qui a accueilli pas moins de 3 610 spectateurs, lors de la dernière saison estivale, avec une moyenne de 96 % de sièges occupés pour chacune des représentations de Quelque chose comme une grande famille, comédie de François Archambault présentée au Centre communautaire de Blainville.

Le sens de la vie ordinaire

C’est une famille bien de chez nous (au sens littéral du terme puisque l’action de cette nouvelle production est bien campée dans la région) que nous observons actuellement sur les planches du Petit Théâtre du Nord qui vient de lancer sa 20e saison avec une comédie de François Archambault, intitulé Quelque chose comme une grande […]

Le sens de la vie ordinaire

C’est une famille bien de chez nous (au sens littéral du terme puisque l’action de cette nouvelle production est bien campée dans la région) que nous observons actuellement sur les planches du Petit Théâtre du Nord qui vient de lancer sa 20e saison avec une comédie de François Archambault, intitulé Quelque chose comme une grande famille, à l’affiche du centre communautaire de Blainville, jusqu’au 24 août.

La petite et la grande histoire se rencontrent au PTDN

Il y avait cette volonté de souligner le 20e anniversaire du Petit Théâtre du Nord (PTDN) sans verser dans la complaisance ni le convenu et l’auteur François Archambault est passé par toutes sortes de chemins (d’un docu-théâtre à l’histoire d’un transsexuel) avant de trouver le bon, pour finalement accoucher de cette pièce intitulée Quelque chose […]

La petite et la grande histoire se rencontrent au PTDN

Il y avait cette volonté de souligner le 20e anniversaire du Petit Théâtre du Nord (PTDN) sans verser dans la complaisance ni le convenu et l’auteur François Archambault est passé par toutes sortes de chemins (d’un docu-théâtre à l’histoire d’un transsexuel) avant de trouver le bon, pour finalement accoucher de cette pièce intitulée Quelque chose comme une grande famille, que le public pourra découvrir dès le 21 juin, au Centre communautaire de Blainville.

- PUBLICITÉ -