- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: Odyscène

Spectacles en distanciation: Odyscène annule et espère

(C. D.) — Le diffuseur Odyscène a dû se plier aux récentes directives de la santé publique, de sorte que la série de spectacles en distanciation annoncée en début d’année doit être repoussée au moins jusqu’au 26 février, notre coin de région se trouvant toujours en zone rouge. L’organisme qui gère le Cabaret BMO Sainte-Thérèse et présente […]

De l’incompréhension… et un certain soulagement

Le milieu culturel était littéralement sous le choc, la semaine dernière, après l’annonce conjointe du gouvernement du Québec et de la direction de la Santé publique, à l’effet que le Grand Montréal se retrouvait désormais en zone rouge. Les salles de spectacles, les cinémas, les musées et les bibliothèques se voyaient directement touchées par des fermetures annoncées jusqu’au 28 octobre, dans le meilleur des scénarios.

- PUBLICITÉ -

Odyscène: reprise des spectacles dès le 2 octobre

C’est avec bonheur et fébrilité qu’Odyscène annonce la reprise de ses spectacles dès le 2 octobre. La saison s'annonce tout aussi enlevante, avec une programmation alternative, diversifiée et adaptée à la situation actuelle.

Desjardins maintient son appui à Odyscène

À ce jour, Odyscène a dû reporter 75 spectacles, annuler 51 événements ainsi que 14 activités de locataires privés, en lien avec les efforts de lutte contre la COVID-19. Sans activités depuis le 12 mars, le diffuseur a vu ses revenus chuter de 75 % pour les mois de mars et avril, comparativement à la même période l’an dernier. Dans de telles circonstances, c’est avec beaucoup de gratitude que fut accueillie la confirmation du maintien de l’aide financière de Desjardins, représenté par les Caisses Desjardins du sud des Laurentides.

Pour Odyscène, la gestion du calendrier est un enjeu majeur

Le monde de la culture est lourdement affecté par la pandémie de COVID-19. Quand les autorités gouvernementales et sanitaires parlent de reprise graduelle, ces jours-ci, elles n’ont certainement pas en tête l’image d’une scène sur laquelle s’escriment des acteurs, ni même un orchestre, une troupe de danse ou un humoriste, devant une salle remplie de spectateurs ravis.

- PUBLICITÉ -