- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: MRC de Thérèse-De Blainville

Certaines disparités selon les MRC

Comme elle le fait une fois par semaine, la santé publique régionale dresse un tableau qui nous permet de suivre l’évolution de la pandémie de COVID-19 dans chacune des municipalités couvertes par ce journal. Habituellement, et toutes proportions gardées, le virus ne se formalise guère des frontières délimitant les MRC des Basses-Laurentides. Sauf exception. MRC […]

ABL Immigration: Pour une communauté forte, inclusive et riche

ABL Immigration est un organisme à but non lucratif (OBNL) desservant un territoire large, qui s’étend essentiellement aux MRC de Thérèse-De Blainville, de Deux-Montagnes et Mirabel. Dans le cadre d’une entrevue en format balado, le président de cette équipe communautaire, Alain Marginean, discutait de mission, d’objectifs premiers et de services offerts à une clientèle à la fois variée et grandissante.

- PUBLICITÉ -

Basses-Laurentides : la guérison se poursuit

En fait, on devrait plutôt dire qu’elle commence à peine, il n’en reste pas moins que la situation de la COVID-19, dans les municipalités des Basses-Laurentides, est en adéquation avec ce qu’on peut observer un peu partout au Québec, c’est-à-dire une baisse des cas actifs jumelée à un ralentissement manifeste dans la colonne des nouveaux […]

COVID-19: les cas augmentent, les guérisons aussi

Le tableau hebdomadaire publié par la Santé publique des Laurentides sur le cumulatif des cas de COVID-19 dans chaque municipalité montre une hausse moins marquée qu’à l’habitude, en même temps qu’on observe une baisse inhabituelle dans la colonne des cas actifs. «Après un pic de cas positifs à la fin 2020 et au tout début […]

Concours Blainville en chansons: les inscriptions sont lancées

La Ville de Blainville invite les interprètes et auteurs-compositeurs-interprètes de 12 à 17 ans de la MRC de Thérèse-De Blainville à déposer leur candidature au concours Blainville en chansons d’ici le 17 février, 17 h, sur le site [blainville.ca].

Un autre «coup dur» pour les entrepreneurs d’ici

L’imposition d’un couvre-feu à travers le Québec, entré en vigueur samedi dernier, sur le coup de minuit, et le prolongement de la fermeture de plusieurs commerces jusqu’au 8 février, n’est pas sans laisser indifférents les élus municipaux et les regroupements d’affaires de la région immédiate qui, tous, reconnaissent que cela constitue un autre «coup dur» pour les entrepreneurs d’ici.

- PUBLICITÉ -